« Page:Revue des Deux Mondes - 1883 - tome 60.djvu/479 » : différence entre les versions

(→‎Page non corrigée : Page créée avec « nion, la tactique du gouvernement ? Il n’y paraît pas, puisque M. le garde des sceaux a déclaré devant la commission municipale qu’il n’envisageait pas comme M.... »)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
nion, la tactique du gouvernement ? Il n’y paraît pas, puisque M. le
{{tiret2|l’opi|nion}}, la tactique du gouvernement ? Il n’y paraît pas, puisque M. le garde des sceaux a déclaré devant la commission municipale qu’il n’envisageait pas comme M. Paul Bert l’application du concordat. « M. Paul
garde des sceaux a déclaré devant la commission municipale qu’il n’envisageait
pas comme M. Paul Bert l’application du concordat. « M.Paul
Bert, a-t-il dit, veut l’appliquer d’une façon rigoureuse, à la lettre ; le
Bert, a-t-il dit, veut l’appliquer d’une façon rigoureuse, à la lettre ; le
gouvernement estime au contraire qu’il faut appliquer le concordat
gouvernement estime au contraire qu’il faut appliquer le concordat
dans son esprit, qui n’e-^t point évidemment un esprit de guerre, mais
dans son esprit, qui n’est point évidemment un esprit de guerre, mais
de paix… » S’il en est ainsi, pourquoi le gouvernemeot ne le dit-il pas
de paix… » S’il en est ainsi, pourquoi le gouvernemeot ne le dit-il pas
sans détour quand il le faut ? Ce qu’il aurait de mieux à faire pour sa
sans détour quand il le faut ? Ce qu’il aurait de mieux à faire pour sa
propre sûreté, comme pour le bien du pays, serait de s’inspirer dans sa
propre sûreté, comme pour le bien du pays, serait de s’inspirer dans sa
conduite de la seule politique juste et prévoyante, au lieu de paraître
conduite de la seule politique juste et prévoyante, au lieu de paraître
toujours pactiser à d^^mi avec des passions qu’il ne réussira pas sûrement
toujours pactiser à demi avec des passions qu’il ne réussira pas sûrement
à apaiser par ses complaisances, qui ne peuvent être qu’une menace
à apaiser par ses complaisances, qui ne peuvent être qu’une menace
croissante pour la paix publique comme pour tout gouvernement.
croissante pour la paix publique comme pour tout gouvernement.
Ligne 16 : Ligne 14 :
certes à exiger de lui des actions extraordinaires, des succès merveilleux ;
certes à exiger de lui des actions extraordinaires, des succès merveilleux ;
nous ne sommes pas si difficiles ; nous sommes payés, en France,
nous ne sommes pas si difficiles ; nous sommes payés, en France,
pour être plus modestes dans nos vœux. On demaaderait tout simplement
pour être plus modestes dans nos vœux. On demanderait tout simplement
au ministère d’être autant que possible un gouvernement de
au ministère d’être autant que possible un gouvernement de
mesure et de raison, de s’éclairer à la lumière de cette expérience
mesure et de raison, de s’éclairer à la lumière de cette expérience
Ligne 39 : Ligne 37 :
nouveau député, M. Sigismond Lacroix, de la parole spirituelle et
nouveau député, M. Sigismond Lacroix, de la parole spirituelle et
aimable de M. Anatole de la Forge, du long discours d’un ancien préfet
aimable de M. Anatole de la Forge, du long discours d’un ancien préfet
de la Seine, M. Ch. Fioquet. Il a réussi parce qu’il s’t^st montré
de la Seine, M. Ch. Floquet. Il a réussi parce qu’il s’est montré
résolu, parce qu’il avait aussi pour lui et toutes les considérations de
résolu, parce qu’il avait aussi pour lui et toutes les considérations de
prévoyance politique et l’expérience municipale que Paris a sous les
prévoyance politique et l’expérience municipale que Paris a sous les
72 998

modifications