Différences entre versions de « Page:Pierre de Coubertin - Pédagogie Sportive, 1922.djvu/24 »

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
secours de la Grèce ressuscitée, elle fut exhumée de 1875 à 1881 par l’école allemande d’archéologie aux frais du futur empereur Frédéric {{rom-maj|iii|3}} ; 130 statues ou bas-reliefs, 13.000 bronzes, 6.000 monnaies, 400 inscriptions, 1.000 terres cuites et 40 monuments furent inventoriés (1).
+
secours de la Grèce ressuscitée, elle fut exhumée de 1875 à 1881 par l’école allemande d’archéologie aux frais du futur empereur Frédéric {{rom-maj|iii|3}} ; 130 statues ou bas-reliefs, 13.000 bronzes, 6.000 monnaies, 400 inscriptions, 1.000 terres cuites et 40 monuments furent inventoriés<ref name=p22>{{corr|A|À}} l’occasion du 25{{e|me}} anniversaire du rétablissement des Jeux Olympiques (1919) le gouvernement Hellène a promis d’ériger une stèle commémorative de ce rétablissement au centre des ruines d’Olympie.</ref>.
   
 
Il n’y a rien de particulier à dire des Jeux Néméens
 
Il n’y a rien de particulier à dire des Jeux Néméens
Ligne 23 : Ligne 23 :
 
L’esprit sportif, cet « aïdos » dont Pindare
 
L’esprit sportif, cet « aïdos » dont Pindare
 
écrit que son pire ennemi est le désir du gain, se
 
écrit que son pire ennemi est le désir du gain, se
trouve vite mis en péril. La grandiose époque des
+
trouve vite mis en péril. La grandiose époque des
(1) A l’occasion du 25mcanniversaire du rétablissement des
 
Jeux Olympiques (19 19) le gouvernement Hellène a promis
 
_d’ériger une stèle commémorative de cc rétablissement au
 
centre des ruines d ’Olympie.
 
83 796

modifications