Ouvrir le menu principal

Modifications

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
soutient que la science consiste à enseigner tous les sujets qui ont de l’intérêt.
358 qu'est-ce que l'art?
 
Et ainsi se fait que, des deux sections de la science qu’on enseigne aux hommes, l’une, au lieu d’enseigner comment les hommes devraient vivre pour réaliser leur destination, prêche la légitimité et l’immutabilité d’un mode de vie mensonger et funeste, tandis que l’autre section, celle des sciences expérimentales, s’occupe de
soutient que la science consiste à enseigner tous
questions de pure curiosité, ou encore de menues inventions pratiques.
les sujets qui ont de l'intérêt.
 
Et, de ces deux sections de la science contemporaine, la première est mauvaise non seulement parce qu’elle trouble les idées des hommes et leur donne de fausses idées ; elle est encore mauvaise du fait même de son existence, et parce qu’elle occupe la place que devrait occuper la science véritable. Et la seconde section, celle-là même dont la science est aujourd’hui si fière, celle-là est mauvaise parce qu’elle détourne l’attention des hommes, loin des sujets vraiment importants, vers des sujets inutiles ; et elle est mauvaise encore parce que, dans l’organisation sociale qui se trouve légitimée et soutenue par les sciences de la première section, la plupart des inventions
Et ainsi se fait que, des deux sections de la
science qu'on enseigne aux hommes, l'une, au
lieu d'enseigner comment les hommes devraient
vivre pour réaliser leur destination, prêche la
légitimité et l'immutabilité d'un mode de vie
mensonger et funeste, tandis que l'autre seaion,
celle des sciences expérimentales, s'occupe de
questions de pure curiosité, ou encore de menues
inventions pratiques.
 
Et, de i,^s deux sections de la science contempo-
raine, la première est mauvaise non seulement
parce qu'elle trouble les idées des hommes et leur
donne de fausses idées ; elle est encore mauvaise
du fait même de son existence, et parce qu'elle
occupe la place que devrait occuper la science vé-
ritable. Et la seconde section, celle-là même dont
la science est aujourd'hui si fière, celle-là est
mauvaise parce qu'elle détourne l'attention des
bom'mes, loin des sujets vraiment importants,
vers des sujets inutiles; et elle est mauvaise en-
core parce que, dans l'organisation sociale qui se
trouve légitimée et soutenue par les sciences de
la première section, la plupart des inventions
 
��
164 279

modifications