Différences entre les versions de « Page:Anonyme - Brun de La Montaigne.djvu/126 »

(→‎Page non corrigée : Page créée avec « <section begin="laisse175"/><poem> Ou père et en la mère il n’ot qu’esl[e]essier ;<ref follow="CLXXV">Montaigne se parti de son père et de sa mère et s’en ala ap... »)
 
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
<section begin="laisse175"/><poem>
 
<section begin="laisse175"/><poem>
Ou père et en la mère il n’ot qu’esl[e]essier ;<ref follow="CLXXV">Montaigne se parti de son père et de sa mère et s’en ala après sa nourice. — 3083. Ainsi si en. — 3085. Corr. de B. ? </ref>
+
Ou pére et en la mére il n’ot qu’esl[e]essier ;<ref follow="CLXXIV">Montaigne se parti de son pére et de sa mére et s’en ala après sa nourice.</ref><ref follow="CLXXV">— 3083. Ainsi si en. — 3085. ''Corr.'' de B. ? </ref>
Mais ses pères Butor le vouloit convoier.
+
Mais ses péres Butor le vouloit convoier.
Congiet prist a sa mère, il ne vot plus plaidier,
+
Congiet prist a sa mére, il ne vot plus plaidier,
{{NumVers|3070}}Et puis si a hurté des espérons le courcier :
+
{{NumVers|3070}}Et puis si a hurté des esperons le courcier :
A troys saus li fist faire .j. trait d’arbalestier.
+
A troys saus li fist faire {{rom-min|.j.|1}} trait d’arbalestier.
Or s’en va chevauchant tout parmi .j. sentier ;
+
Or s’en va chevauchant tout parmi {{rom-min|.j.|1}} sentier ;
 
Si n’avoit avec li garçon ni escuier.
 
Si n’avoit avec li garçon ni escuier.
 
Qui le veïst aler et son cheval brochier,
 
Qui le veïst aler et son cheval brochier,
{{NumVers|3075}}{{NumVers|''(f° 65)''|30em}}Chascuns deïst : « Veela, je croy, .j. berruier !
+
{{NumVers|3075}}{{NumVers|''(f° 65)''|30em}}Chascuns deïst : « Veela, je croy, {{rom-min|.j.|1}} berruier !
 
« Il chevauche plus fort que ne font soudoier
 
« Il chevauche plus fort que ne font soudoier
 
« Si tost c’om crie a l’arme ! et on doit chaploier. »
 
« Si tost c’om crie a l’arme ! et on doit chaploier. »
Ligne 18 : Ligne 18 :
 
Et qui de bien en miex commance a enforcier,
 
Et qui de bien en miex commance a enforcier,
 
Ainsi com en après vous m’or[r]és prononcier,
 
Ainsi com en après vous m’or[r]és prononcier,
Cornent il trova puis maint mortel enconbrier,
+
Coment il trova puis maint mortel enconbrier,
 
{{NumVers|3085}}Comment [li] roys Artus fist le Brun chevalier.
 
{{NumVers|3085}}Comment [li] roys Artus fist le Brun chevalier.
 
</poem>
 
</poem>
 
<section end="laisse175"/>
 
<section end="laisse175"/>
<section begin="laisse176"/>{{Centré|CLXXVI{{nld|<ref name="CLXXVI">— 3088. m. merveilleusscmeat
+
<section begin="laisse176"/>{{Centré|CLXXVI{{nld|<ref name="CLXXVI">— 3088. m. merveilleussement
 
g. — 3089. Q. il li fu.</ref>}}|lh=4em}}
 
g. — 3089. Q. il li fu.</ref>}}|lh=4em}}
 
<poem>
 
<poem>
 
{{intervalle|1.0em}}Quant Bruns de la Montaingne entra en Bersillant,
 
{{intervalle|1.0em}}Quant Bruns de la Montaingne entra en Bersillant,
 
Parmi le bois ala toute jour chevauchant ;
 
Parmi le bois ala toute jour chevauchant ;
S’entra en .j. chemin moult merveilleus et grant :
+
S’entra en {{rom-min|.j.|1}} chemin moult merveilleus et grant :
 
Quant il i fu entrés n’ala gaires avant
 
Quant il i fu entrés n’ala gaires avant
 
{{NumVers|3090}}Que li chemins ferrés li ala tost faillant,
 
{{NumVers|3090}}Que li chemins ferrés li ala tost faillant,
46 735

modifications