Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
La recherche de la partie lésée ne peut être infirmée par l’argument commode : cela ne fait de tort à personne. Cet argument n’est jamais de mise. Il y a toujours une partie lésée, fut-ce la loi morale qui veut ici être considérée comme personne civile. Elle a ses droits à faire valoir.
 
Le prévenu a aussi les siens : le prévenu, c’est-à-dire soi-même. Il ne convient pas qu’une fausse humilité étouffe sa voix. L’humilité qu’il ne faut jamais confondre avec la modestie est une assez piètre vertu. Elle sert de paravent à bien des vilenies. « Moi ver de terre, moi plus méprisable que le néant… » En ces termes, le fidèle est invité dans certains manuels de piété à s’exprimer pour implorer Dieu de lui pardonner ses péchés. Combien absurdes apparaissent de telles expressions !… Le mécanisme de la conscience ne doit pas jouer unilatéralement. Le prévenu a droit d’assembler les éléments de sa défense et c’est en examinant ces éléments qu’il apprend à apprécier la valeur de ses actes.
Le prévenu a a ussi les siens : le prévenu, c’est-à-dire soi -même
. Il ne convien t pas qu’une fausse h umilité étouffe sa voix .
L’humilité qu’il ne faut jamais confondre avec la modes tie est
une assez piètre ver tu. Elle sert à e paravent à bien des vilenies.
« :Moi ver de terre, moi plus méprisable que le néant... » En ces
termes, le fidèle est invité dans cer tains manuels de piété à s’exprimer
pow· implor er Dieu de l ui pardonner ses péchés. Combien
absurdes appara issent de telles expr essions ! ... Le mécanisme
de la conscience ne doit pa.s jouer unilat éralement. Le pr éven u a
droit d ’assembler les élément :; de sa défense et c’est en examinant
ces élérueut.3 qu’il a.pprend à apprécier la valeur cle ses
actes.
 
L’interrogatoü e est une opération à laquelle un long a tavisme
79 100

modifications