Différences entre versions de « Page:Aimard - La Loi de Lynch, 1859.djvu/393 »

m
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « <nowiki /> Curumilla, assis commodément dans un fouillis de branches au milieu duquel il était parfaitement invisible aux regards de ceux qui l’auraient épié d’en... »)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
Curumilla fixa sur son ami son œil intelligent et lui répondit avec un sourire plein de bonne humeur :
 
Curumilla fixa sur son ami son œil intelligent et lui répondit avec un sourire plein de bonne humeur :
   
— L’Ulmen est content.
+
— L’{{lang|arn|Ulmen}} est content.
   
 
— Je le vois bien, reprit Valentin ; seulement j’ignore pourquoi et je voudrais le savoir.
 
— Je le vois bien, reprit Valentin ; seulement j’ignore pourquoi et je voudrais le savoir.
1 538

modifications