Différences entre versions de « Page:Curwood - Kazan, trad. Gruyer et Postif.djvu/15 »

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 21 : Ligne 21 :
 
C’était sur elles que venaient de se poser les doigts de la jeune femme, et voilà que des sons mélodieux avaient
 
C’était sur elles que venaient de se poser les doigts de la jeune femme, et voilà que des sons mélodieux avaient
 
retenti, que n’avaient jamais égalés, pour l’oreille du
 
retenti, que n’avaient jamais égalés, pour l’oreille du
chien-loup, le doux murmure des vents dans les feuilles, ni 1’harmonie de l’eau des cascades et des rapides,
+
chien-loup, le doux murmure des vents dans les feuilles, ni l’harmonie de l’eau des cascades et des rapides,
 
ni les trilles d’oiseaux à la saison printanière.
 
ni les trilles d’oiseaux à la saison printanière.
 
 
651

modifications