Différences entre versions de « Page:Le Roman du Renart, 1826, tome 4.djvu/322 »

aucun résumé de modification
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « <poem class="verse">Quant Hiersent ot le letœ lite, D’amors par fu lués si affiite K’en grant tans ne pot mot souner ; Mais sitost qu’e]e pot par]er, Canta de joi... »)
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 13 : Ligne 13 :
 
Li une l’autre regarda
 
Li une l’autre regarda
 
Et demenent moult grant risée
 
Et demenent moult grant risée
{{Numvers|4500}} De]e letre ki fu rimée.
+
{{NumVers|4500}} De]e letre ki fu rimée.
 
A Harouge dist la Roine,
 
A Harouge dist la Roine,
 
Je croi que vo letre soi t fine,
 
Je croi que vo letre soi t fine,
Ligne 23 : Ligne 23 :
 
Et Eskignart mon fil meneur :
 
Et Eskignart mon fil meneur :
 
Se m’en voliés deporter,
 
Se m’en voliés deporter,
{{Numvers|4520}} Lie seroie dou ciesser ;</poem>
+
{{NumVers|4520}} Lie seroie dou ciesser ;</poem>