Différences entre les versions de « Page:Theuriet madame heurteloup 1918.djvu/23 »

 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 90 : Ligne 90 :
 
à mesure que son maître la négligeait
 
à mesure que son maître la négligeait
 
davantage, préparait le dîner dans la haute
 
davantage, préparait le dîner dans la haute
cheminée qui occupait l un des angles de la
+
cheminée qui occupait l'un des angles de la
  +
salle.
salie.
 
  +
 
Lorsque Jean y entra, le soleil déjà bas
 
Lorsque Jean y entra, le soleil déjà bas
dardait ses ravons obliques à travers les fenôtres,
+
dardait ses rayons obliques à travers les fenêtres,
 
où pendaient de maigres rideaux de
 
où pendaient de maigres rideaux de
 
mousseline jaunie. La chaude et traîtresse
 
mousseline jaunie. La chaude et traîtresse
Ligne 101 : Ligne 102 :
 
meubles et des armoires s’envolait en atomes
 
meubles et des armoires s’envolait en atomes
 
empourprés ; les toiles d’araignée suspendues
 
empourprés ; les toiles d’araignée suspendues
aux solives du plafond y etalaient les franges
+
aux solives du plafond y étalaient les franges
 
grises de leurs hamacs minuscules ; les flambées
 
grises de leurs hamacs minuscules ; les flambées
 
de rayons découpaient des barres d’or
 
de rayons découpaient des barres d’or
Ligne 109 : Ligne 110 :
 
de la cheminée, une marmite pendue
 
de la cheminée, une marmite pendue
 
à la crémaillère, qui envoyait familièrement
 
à la crémaillère, qui envoyait familièrement
une odorante vapeur de choux étuvés à fécusson
+
une odorante vapeur de choux étuvés à l'écusson
 
sculpté des Saint-André.
 
sculpté des Saint-André.
  +
 
— Angélique ! cria Jean, en se laissant
 
— Angélique ! cria Jean, en se laissant
tomber lourdement dans un fauteuil — La
+
tomber lourdement dans un fauteuil. — La
 
gouvernante occupée à lire un vieux roman
 
gouvernante occupée à lire un vieux roman
 
aux payes recroquevillées, se leva sans bruit
 
aux payes recroquevillées, se leva sans bruit
et s’approcha. — fille connaissait déjà la mésaventure
+
et s’approcha. — Elle connaissait déjà la mésaventure
 
de son maître, grâce à une faneuse
 
de son maître, grâce à une faneuse
 
bavarde qui s’était empressée de venir la lui
 
bavarde qui s’était empressée de venir la lui
Ligne 121 : Ligne 123 :
 
l’ignorante et se borna d’abord à de timides
 
l’ignorante et se borna d’abord à de timides
 
insinuations.
 
insinuations.
  +
 
Bonté ! s’exclama-t-elle, où avez-vous
 
Bonté ! s’exclama-t-elle, où avez-vous
 
pris ces taches de verdure, monsieur de
 
pris ces taches de verdure, monsieur de
Ligne 127 : Ligne 130 :
 
l’herbe
 
l’herbe
 
— Ne m’assomme pas avec tes questions !
 
— Ne m’assomme pas avec tes questions !
grogna Jean ; occupe-toi de me déchausse ?
+
grogna Jean ; occupe-toi de me déchausser,
cela vaudra mieux
+
cela vaudra mieux.
211

modifications