Différences entre versions de « Page:Normand - Aiol.djvu/102 »

 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
<section begin="laisse020"/><poem>
 
<section begin="laisse020"/><poem>
« Que il n’avoit millor en {{rom|.x.|10}} chités :
+
{{intervalle|1.0em}}« Que il n’avoit millor en {{rom|.x.|10}} chités :
« Et tout chou qu’il me dist ai jou trové(s). »
+
{{intervalle|1.0em}}« Et tout chou qu’il me dist ai jou trové(s). »
 
</poem>
 
</poem>
 
<section end="laisse020"/>
 
<section end="laisse020"/>
 
<section begin="laisse021"/>{{Centré|XXI{{nld|<ref name="XXI">— 856 dex menti — 859 Grant </ref>}}|lh=4em}}
 
<section begin="laisse021"/>{{Centré|XXI{{nld|<ref name="XXI">— 856 dex menti — 859 Grant </ref>}}|lh=4em}}
 
<poem>
 
<poem>
{{intervalle|1.0em}}Aiols ot des larons les {{rom|.ii.|2}} ochis :
+
{{intervalle|2.0em}}Aiols ot des larons les {{rom|.ii.|2}} ochis :
Il escria as {{rom|.iiii.|4}} : Rendés vos pris !
+
{{intervalle|1.0em}}Il escria as {{rom|.iiii.|4}} : Rendés vos pris !
{{NumVers|855}}« Del pendre u de l’ardoir ert mes plaisirs. »
+
{{NumVers|855}}{{intervalle|1.0em}}« Del pendre u de l’ardoir ert mes plaisirs. »
Li laron respondirent : « Fel Dieu menti,
+
{{intervalle|1.0em}}Li laron respondirent : « Fel Dieu menti,
« Nos compaignons avés mors et ochis ;
+
{{intervalle|1.0em}}« Nos compaignons avés mors et ochis ;
« Vous le comperés chier ains l’esclarcir. »
+
{{intervalle|1.0em}}« Vous le comperés chier ains l’esclarcir. »
Grans maçues avoient, bien l’ont requis :
+
{{intervalle|1.0em}}Grans maçues avoient, bien l’ont requis :
{{NumVers|860}}Aiol[s] leva l’escu desor son vis,
+
{{NumVers|860}}{{intervalle|1.0em}}Aiol[s] leva l’escu desor son vis,
Et fiert {{rom|.i.|1}} des larons qu’il consui
+
{{intervalle|1.0em}}Et fiert {{rom|.i.|1}} des larons qu’il consui
Que la teste li fist del bu partir.
+
{{intervalle|1.0em}}Que la teste li fist del bu partir.
Puis s’escrie : « Monjoie ! » par grant air,
+
{{intervalle|1.0em}}Puis s’escrie : « Monjoie ! » par grant air,
« Fiex a putain, laron, tout estes pris ! »
+
{{intervalle|1.0em}}« Fiex a putain, laron, tout estes pris ! »
 
</poem>
 
</poem>
 
<section end="laisse021"/>
 
<section end="laisse021"/>
 
<section begin="laisse022"/>{{Centré|XXII{{nld|<ref name="XXII">— 866 refiert</ref>}}|lh=4em}}
 
<section begin="laisse022"/>{{Centré|XXII{{nld|<ref name="XXII">— 866 refiert</ref>}}|lh=4em}}
 
<poem>
 
<poem>
{{NumVers|865}}{{intervalle|1.0em}}Aiol[s] ot des larons les {{rom|.iii.|3}} tués,
+
{{NumVers|865}}{{intervalle|2.0em}}Aiol[s] ot des larons les {{rom|.iii.|3}} tués,
Il referi le quart par grant fierté(s)
+
{{intervalle|1.0em}}Il referi le quart par grant fierté(s)
Que la teste li fist del bu voler.
+
{{intervalle|1.0em}}Que la teste li fist del bu voler.
Li dui tout en fuiant s’en sont torné,
+
{{intervalle|1.0em}}Li dui tout en fuiant s’en sont torné,
Et Aiols les encauche par grant fierté.
+
{{intervalle|1.0em}}Et Aiols les encauche par grant fierté.
{{NumVers|870}}S’en a l’un retenu, l’autre tué.
+
{{NumVers|870}}{{intervalle|1.0em}}S’en a l’un retenu, l’autre tué.
A l’abie revient tout le (cemin) feré,
+
{{intervalle|1.0em}}A l’abie revient tout le (cemin) feré,
Puis desloia les moines par [grant] bonté.
+
{{intervalle|1.0em}}Puis desloia les moines par [grant] bonté.
Hautement escria : « Cestui prendés,
+
{{intervalle|1.0em}}Hautement escria : « Cestui prendés,
« A le brance d’un caine si le pendés,
+
{{intervalle|1.0em}}« A le brance d’un caine si le pendés,
{{NumVers|875}}« Car tout issi doit on laron mener. »
+
{{NumVers|875}}{{intervalle|1.0em}}« Car tout issi doit on laron mener. »
Et cil si fissent sempre sans demorer.
+
{{intervalle|1.0em}}Et cil si fissent sempre sans demorer.
La commencha justiche Aiol[s] li ber ;
+
{{intervalle|1.0em}}La commencha justiche Aiol[s] li ber ;
Puis le mainti[e]nt il bien tout son aé.
+
{{intervalle|1.0em}}Puis le mainti[e]nt il bien tout son aé.
Huimais porés oir la verité
+
{{intervalle|1.0em}}Huimais porés oir la verité
{{NumVers|880}}Com il rendra sen pere son ireté.
+
{{NumVers|880}}{{intervalle|1.0em}}Com il rendra sen pere son ireté,
{{NumVers|''(b)''|30em}}Car par grant traison en fu jetés.
+
{{NumVers|(''b'')|30em}}{{intervalle|1.0em}}Car par grant traison en fu jetés.
La nuit i sejorna jusc’au jor cler :
+
{{intervalle|1.0em}}La nuit i sejorna jusc’au jor cler :
Congiet a pris as moines, si s’est armés.
+
{{intervalle|1.0em}}Congiet a pris as moines, si s’est armés.
 
</poem><section end="laisse022"/>
 
</poem><section end="laisse022"/>
45 640

modifications