Différences entre les versions de « Page:Theuriet madame heurteloup 1918.djvu/15 »

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 12 : Ligne 12 :
 
qu'Alzine recula tout effarée.
 
qu'Alzine recula tout effarée.
   
Comment. Loïse. cV*t toi ! s’exclama
+
Comment, Loïse, c'est toi ! s’exclama-t-elle
t-elle en embrassant la nièce de Mme Heurteloup.
+
en embrassant la nièce de Mme Heurteloup.
  +
Est-ce que cela t’étonne ? I u devais bien
+
Est-ce que cela t’étonne ? Tu devais bien
penser que je m* te laisserais pa partir sans
+
penser que je ne te laisserais pas partir sans
te dire adieu... J aais le cœur assez gros
+
te dire adieu... J'avais le cœur assez gros
 
hier, quand tu es passée devant notre porte
 
hier, quand tu es passée devant notre porte
après vêpres, i que j ai u que tu n osais
+
après vêpres, et que j'ai vu que tu n'osais
pas entrer. Mors, ce matin fai profité de
+
pas entrer... Alors, ce matin, j'ai profité de
ce que j’étais seule et ie suis venue t at
+
ce que j’étais seule et je suis venue t'attendre
t -’ndre ic Ti°n^, oc’ ur michot que i ai
+
ici... Tiens, voici un 'michot' que j'ai
* I cuire pour toi.
+
fait cuire pour toi.
  +
1 il même temps’ elle lui mettait dans les
+
En même temps elle lui mettait dans les
mains un de ces petits nains ronds, beurrés
+
mains un de ces petits pains ronds, beurrés,
 
qu’on fait rissoler au four et qui sont une
 
qu’on fait rissoler au four et qui sont une
friandise Lèc appréciée au village.
+
friandise très appréciée au village.
  +
Merci. LoTse murmurait. Alzine très
+
Merci, Loïse, murmurait Alzine, très
touchée de l’attention de son amie
+
touchée de l’attention de son amie.
Et puis i ai encore autr» chose poui
 
  +
toi.. Devine !.. reprit la jeune fille en rougissant
 
 
Et puis j'ai encore autre chose pour
et en regardanf Alzine dans le blanc
 
 
toi... Devine !... reprit la jeune fille en
des yeux . j’ai un grand bonjour à te donner
 
 
rougissant et en regardant Alzine dans le blanc
de la part dp Désiré Ah 1 ah î sournoise
 
 
des yeux ; j’ai un grand bonjour à te donner
cela te fait plus de pin î si qm le michot.
 
 
de la part de Désiré... Ah ! ah ! sournoise,
n’est-ce pas ?.. Quand j’ai su que ma tante
 
 
cela te fait plus de plaisir que le 'michot',
l’emmenait dès le matin et qu il en était tout
 
 
n’est-ce pas ?... Quand j’ai su que ma tante
marri, je lui ai dit que ie te verrais sur la
 
 
l’emmenait dès le matin et qu'il en était tout
route, et il m’a donné commission d* tVm
 
 
marri, je lui ai dit que je te verrais sur la
brasser Voiln T
 
 
route, et il m’a donné commission de
  +
t'embrasser... Voilà !
  +
 
Et là-dessus elle lui appliquait de nouveau
 
Et là-dessus elle lui appliquait de nouveau
deux baisers sur les joues
+
deux baisers sur les joues.
  +
LoTse ! s’écria Alzine en fondant tout à
+
Loïse! s’écria Alzine en fondant tout à
 
coup en larmes, tu es bonne, tu es meilleure
 
coup en larmes, tu es bonne, tu es meilleure
que je ce pensais !
+
que je ne pensais !
  +
M * croyais-tu ar hasard aussi dure qnp
+
Me croyais-tu par hasard aussi dure que
ma tante * Nenni ’ Bien que je parle peu
 
et que j aie Eair en dedans, je pense et je
+
ma tante ? Nenni ! Bien que je parle peu
  +
et que j'aie l'air en dedans, je pense et je
 
sens comme les autres, plus que les autres
 
sens comme les autres, plus que les autres
inêmp f Maintenant il faut que je me sauve
+
même !... Maintenant il faut que je me sauve.
Bon courage ! ne t’ennuie pas trop à Grimonbois
+
Bon courage ! ne t’ennuie pas trop à Grimonbois ;
 
je trouverai moyen de m’échapper un
 
je trouverai moyen de m’échapper un
jour pour f ’ aller voir Due dois je dire
+
jour pour t'y aller voir... Que dois-je dire
au Mi rom et *
+
au Mirguet ?
  +
Dis-lUi que c 1 aime bien et que jp pen
+
Dis-lUi que c 1 aime bien et que jp pen
 
rai à lui tous les jours répondit Mzioe
 
rai à lui tous les jours répondit Mzioe
 
Lune voix nlus ferme
 
Lune voix nlus ferme
211

modifications