Différences entre les versions de « Page:Kipling - Le Livre de la jungle, illustré par de Becque.djvu/247 »

(→‎Page non corrigée : Page créée avec « <nowiki /> C’est ainsi que fut joué Shiva le Préservateur, Mahadeo ! Mahadeo ! Viens, regarde, Très grands sont les chameaux roux, pesants les bœufs du labour, M... »)
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
<poem>C’est ainsi que fut joué Shiva le Préservateur,
<nowiki />
 
C’est ainsi que fut joué Shiva le Préservateur,
 
 
Mahadeo ! Mahadeo ! Viens, regarde,
 
Mahadeo ! Mahadeo ! Viens, regarde,
Très grands sont les chameaux roux, pesants les bœufs
+
Très grands sont les chameaux roux, pesants les bœufs du labour,
 
Mais c’était la Moindre des Petites Choses, ô petit-fils de mon amour !
du labour,
 
Mais c’était la Moindre des Petites Choses, ô petit-fils
 
de mon amour !
 
   
Lorsque tous furent passés, elle dit, rieuse : 0 Maître,
+
Lorsque tous furent passés, elle dit, rieuse : O Maître,
 
Tant de milliers d’affamés, as-tu donc pu les repaître ?
 
Tant de milliers d’affamés, as-tu donc pu les repaître ?
 
Shiva riant répondit : Tous ont une part, la leur,
 
Shiva riant répondit : Tous ont une part, la leur,
Tous, même le tout petit qui se cache sur ton cœur.
+
Tous, même le tout petit qui se cache sur ton cœur.
  +
 
La voleuse Parvâti tira de sa robe ouverte
 
La voleuse Parvâti tira de sa robe ouverte
 
Le moindre des Tout Petits qui rongeait une herbe verte,
 
Le moindre des Tout Petits qui rongeait une herbe verte,
Ce voyant, eIle craignit, et s’émerveilla devant
+
Ce voyant, elle craignit, et s’émerveilla devant
 
Shiva le Dispensateur qui nourrit chaque vivant.
 
Shiva le Dispensateur qui nourrit chaque vivant.
 
Toutes choses a-t-il faites - Shiva le Préservateur,
 
Toutes choses a-t-il faites - Shiva le Préservateur,
 
Mahadeo ! Mahadeo ! toutes choses :
 
Mahadeo ! Mahadeo ! toutes choses :
L’épine pour le chameau roux, le foin pour les bœufs du
+
L’épine pour le chameau roux, le foin pour les bœufs du labour,
 
Et le sein des mères pour la tête endormie, ô petit-fils de mon amour !</poem>
labour,
 
Et le sein des mères pour la tête endormie, ô petit-fils
 
de mon amour !
 
144 525

modifications