Différences entre versions de « Page:Verhaeren - Les Tendresses premières, 1904.djvu/10 »

m
m (→‎Page validée : apostrophe courbe)
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 2 : Ligne 2 :
   
   
Je sus le nom des vieux martyrs farouches ;
+
''Je sus le nom des vieux martyrs farouches'' ;
Et maintes fois, ivre, fervent, pleurant et fou,
+
''Et maintes fois, ivre, fervent, pleurant et fou'',
En cachette, le soir, j’ai embrassé leur bouche
+
''En cachette, le soir, j’ai embrassé leur bouche''
Orde et rouge, sur l’image à deux sous.
+
''Orde et rouge, sur l’image à deux sous''.
   
   
J’aurais voulu souffrir l’excès de leur torture,
+
''J’aurais voulu souffrir l’excès de leur torture'',
Crier ma rage aussi et sangloter vers eux,
+
''Crier ma rage aussi et sangloter vers eux'',
Les clairs, les exaltés, les dompteurs d’aventure,
+
''Les clairs, les exaltés, les dompteurs d’aventure'',
Les arracheurs de foudre aux mains de Philippe Deux.
+
''Les arracheurs de foudre aux mains de Philippe Deux''.
   
   
Ou bien encor, c’étaient les communes splendides,
+
''Ou bien encor, c’étaient les communes splendides'',
Les révoltes, roulant sur le pavé de Gand,
+
''Les révoltes, roulant sur le pavé de Gand'',
Chocs après chocs, leurs ouragans ;
+
''Chocs après chocs, leurs ouragans'' ;
C’étaient les tisserands et les foulons sordides,
+
''C’étaient les tisserands et les foulons sordides'',
Mordant les rois comme des chiens ardents,
+
''Mordant les rois comme des chiens ardents'',
Et leur laissant aux mains la trace de leurs dents.
+
''Et leur laissant aux mains la trace de leurs dents''.
   
   
C’étaient de grands remous de vie armée
+
''C’étaient de grands remous de vie armée''
Qui s’apaisaient dans le soleil,
+
''Qui s’apaisaient dans le soleil'',
Quand les beffrois sonnaient la joie et le réveil
+
''Quand les beffrois sonnaient la joie et le réveil''
Sur les foules désopprimées.</poem>}}
+
''Sur les foules désopprimées''.</poem>}}
73 023

modifications