« Page:Montreuil - La vengeance d’une morte.djvu/108 » : différence entre les versions

m
mAucun résumé des modifications
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{tiret2|in|telligent}} et câlin !… Il me connaissait entre tous… il essayait de parler quand il me voyait… il me tendait ses menottes roses !…
{{tiret2|in|telligent}} et câlin !… Il me connaissait entre tous… il essayait de parler quand il me voyait… il me tendait ses menottes roses !…
{{séparateur de points|50|100%}}


Depuis une heure déjà, notre nacelle glissait sur l’onde bleue de la rivière Lorette.
Depuis une heure déjà, notre nacelle glissait sur l’onde bleue de la rivière Lorette.
99 585

modifications