Différences entre versions de « Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/33 »

1 rectification
(1 rectification)
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{interligne|0.5em}}
 
{{interligne|0.5em}}
{{sc|Orange}} (Regné d’}. ― Ce nom ne semble pas appartenir à un membre de la célèbre famille d’Orange, chez laquelle le prénom de René paraît pour la première fois en 1530<ref>Avec René (1518-1544), prince d’Orange en 1530 et comte de Nassau en 1538.</ref> ; il doit donc s’appliquer à un poète originaire d’Orange, que nous ne connaissons pas d’ailleurs et qui partage avec {{sc|Foulée}} la paternité de la bergerette n{{o}} {{sc|lxxxv}} (p. 74)<ref>Voy. p. 146, n{{o}} {{sc|clxxii}}.</ref>.
+
{{sc|Orange}} (Regné d’). ― Ce nom ne semble pas appartenir à un membre de la célèbre famille d’Orange, chez laquelle le prénom de René paraît pour la première fois en 1530<ref>Avec René (1518-1544), prince d’Orange en 1530 et comte de Nassau en 1538.</ref> ; il doit donc s’appliquer à un poète originaire d’Orange, que nous ne connaissons pas d’ailleurs et qui partage avec {{sc|Foulée}} la paternité de la bergerette n{{o}} {{sc|lxxxv}} (p. 74)<ref>Voy. p. 146, n{{o}} {{sc|clxxii}}.</ref>.
 
{{interligne|0.5em}}
 
{{interligne|0.5em}}
 
{{sc|Orléans}} (Madame d’). ― Marie de Clèves, troisième femme de Charles d’Orléans, qu’elle épousa en 1440, est célèbre par ses goûts artistiques : elle aimait les manuscrits, protégeait les peintres, Jean Fouquet entre autres<ref>L. Delisle, ''Le cabinet des manucrits'', t. I, p. 119-121.</ref>, et était poète comme son mari<ref>A. Champollion-Figeac, ''Louis et Charles ducs d’Orléans'' (1844), t. I, p. 353.</ref>.
 
{{sc|Orléans}} (Madame d’). ― Marie de Clèves, troisième femme de Charles d’Orléans, qu’elle épousa en 1440, est célèbre par ses goûts artistiques : elle aimait les manuscrits, protégeait les peintres, Jean Fouquet entre autres<ref>L. Delisle, ''Le cabinet des manucrits'', t. I, p. 119-121.</ref>, et était poète comme son mari<ref>A. Champollion-Figeac, ''Louis et Charles ducs d’Orléans'' (1844), t. I, p. 353.</ref>.
45 215

modifications