Différences entre les versions de « Page:Baucher - Méthode d'équitation basée sur de nouveaux principes, Dumaine, 1874.djvu/102 »

(Alex_brollo: split)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
{{Nr||— 80 —}}
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
cheval, qui, par ce moyen, se soustrairait à la bonne
+
cheval, qui, par ce moyen, se soustrairait à la bonne position de sa tête et à l’immobilité de ses quatre jambes, s’il est en place.
position de sa tête et à l'immobilité de ses quatre
 
jambes, s'il est en place.
 
   
  +
C’est encore en débutant par l’action des jambes qu’on fera jouer tous les ressorts du mécanisme de l’animal, et leur puissance, sagement dirigée par la main, s’harmonisera de telle sorte que le cheval sera toujours placé droit. L’action des jambes du cavalier produira le rassembler en rapprochant les membres postérieurs du cheval.
C'est encore en débutant par l'action des jambes
 
qu'on fera jouer tous les ressorts du mécanisme de
 
l'animal, et leur puissance, sagement dirigée par la
 
main, s'harmonisera de telle sorte que le cheval sera
 
toujours placé droit. L'action des jambes du cavalier
 
produira le rassembler en rapprochant les membres
 
postérieurs du cheval.
 
   
  +
Pour le vrai reculer, les jambes de derrière du cheval doivent d’abord quitter le sol. C’est encore une pression préalable des jambes du cavalier qui déterminera ce mouvement. Le cheval est porté en avant par les jambes ; mais aussitôt l’impulsion donnée, la main se rapproche du corps, et son effet, justement combiné, force la jambe, déjà levée, à se porter en arrière. Après quelques répétitions de cet exercice, le cheval reculera franchement et régulièrement.
Pour le vrai reculer, les jambes de derrière du
 
cheval doivent d'abord quitter le sol. C'est encore
 
une pression préalable des jambes du cavalier qui
 
déterminera ce mouvement. Le cheval est porté en
 
avant par les jambes; mais aussitôt l'impulsion
 
donnée, la main se rapproche du corps, et son effet,
 
justement combiné, force la jambe, déjà levée, à se
 
porter en arrière. Après quelques répétitions de cet
 
exercice, le cheval reculera franchement et régulièrement.
 
   
  +
L’impulsion imprimée par les jambes est encore nécessaire dans le reculer, en ce sens qu’elle s’oppose à la trop brusque concentration des forces sur l’arrière-main, ce qui donnerait un reculer précipité et irrégulier.
L'impulsion imprimée par les jambes est encore
 
nécessaire dans le reculer, en ce sens qu'elle
 
s'oppose à la trop brusque concentration des forces
 
surl'arrière-main, ce qui donnerait un reculer précipité et irrégulier.
 
   
Pour l'exécution des pirouettes renversées ou
+
Pour l’exécution des pirouettes renversées ou ordinaires, les jambes devront donner l’impulsion qui, comme toujours, permettra à la main de placer
ordinaires, les jambes devront donner l'impulsion
 
qui, comme toujours, permettra à la main de placer
 
1 205

modifications