Différences entre les versions de « Page:Baucher - Méthode d'équitation basée sur de nouveaux principes, Dumaine, 1874.djvu/94 »

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
{{Nr||— 72 —}}
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
se porteront légèrement à gauche. La pression opportune des jambes déterminera au besoin la croupe dans le sens du mouvement (les mêmes résultats s’obtiendront avec la rêne gauche). La position propre à ce changement de direction s’obtient, en partie, par des effets de rênes savamment pratiqués. Les mêmes résultats s’obtiendront également à toutes les allures, y compris le travail sur les hanches.
se porteront légèrement à gauche. La pression opportune
 
des jambes déterminera au besoin la croupe
 
dans le sens du mouvement (les mêmes résultats
 
s'obtiendront avec la rêne gauche). La position
 
propre à ce changement de direction s'obtient, en
 
partie, par des effets de rênes savamment pratiqués.
 
Les mêmes résultats s'obtiendront également à toutes
 
les allures, y compris le travail sur les hanches.
 
   
  +
Puis il arrivera un moment où l’éducation du cheval, plus complète, permettra de se dispenser même du secours des jambes. (Descente de jambes.) Il est bien entendu que ces effets de rênes de bride séparées, obtenus soit par écartement, tension ou pression sur l’encolure, ont pour but d’amener le cheval à obéir à l’action seule de la main de la bride.
Puis il arrivera un moment où l'éducation du
 
cheval, plus complète, permettra de se dispenser
 
même du secours des jambes. (Descente de jambes.)
 
Il est bien entendu que ces effets de rênes de
 
bride séparées, obtenus soit par écartement, tension
 
ou pression sur l'encolure, ont pour but d'amener
 
le cheval à obéir à l'action seule de la main de la
 
bride.
 
   
  +
Après ces exercices, la main gauche seule suffira à faire exécuter les changements de direction. À cet effet, avant de se porter du côté déterminant, la main, en se contractant, fera sentir toute sa force d’opposition, sans se rapprocher du corps. Cet effet concentré de la puissance de la main demande qu’au préalable l’égale tension des rênes permette de sentir facilement la bouche du cheval ; il devra compléter la légèreté du cheval avant que celui-ci se conforme à la nouvelle inclinaison. Ce temps bien compris, l’animal tournera à la simple indication de la main, si, comme je l’ai déjà recommandé, on
Après ces exercices, la main gauche seule suffira
 
à faire exécuter les changements de direction. À cet
 
effet, avant de se porter du côté déterminant, la
 
main, en se contractant, fera sentir toute sa force
 
d'opposition, sans se rapprocher du corps. Cet effet
 
concentré de la puissance de la main demande qu'au
 
préalable l'égale tension des rênes permette de sentir
 
facilement la bouche du cheval; il devra com-
 
pléter la légèreté du cheval avant que celui-ci se
 
conforme à la nouvelle inclinaison. Ce temps bien
 
compris, l'animal tournera à la simple indication
 
de la main, si, comme je l'ai déjà recommandé, on
 
1 205

modifications