Différences entre les versions de « Page:Baucher - Méthode d'équitation basée sur de nouveaux principes, Dumaine, 1874.djvu/92 »

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
{{Nr||— 70 —}}
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
la croupe. Si elle se porte à gauche, la rêne droite se soutiendra avec plus d’énergie (''et vice versa''), afin de maîtriser les résistances que doivent faire naître des mouvements nouveaux pour l’animal. Aussitôt que le cheval obéira à la jambe, on cessera l’action isolée d’une des rênes de filet ou de bride ; car ce moyen n’étant que le correctif des résistances doit être abandonné dès qu’il est sans but. Les rênes deviennent alors inutiles comme force d’opposition et ne servent plus qu’à maintenir l’attitude la plus convenable pour que le cheval demeure bien placé et gracieux dans ses mouvements.
la croupe. Si elle se porte à gauche, la rêne droite
 
se soutiendra avec plus d'énergie (et vice versa), afin
 
de maîtriser les résistances que doivent faire naître
 
des mouvements nouveaux pour l'animal. Aussitôt
 
que le cheval obéira à la jambe, on cessera l'action
 
isolée d'une des rênes de filet ou de bride ; car ce
 
moyen n'étant que le correctif des résistances doit
 
être abandonné dès qu'il est sans but. Les rênes
 
deviennent alors inutiles comme force d'opposition
 
et ne servent plus qu'à maintenir l'attitude la plus
 
convenable pour que le cheval demeure bien placé
 
et gracieux dans ses mouvements.
 
   
  +
Pour les pirouettes ordinaires, à droite, par exemple, on écartera la rêne droite du filet, en modérant son action avec la gauche. La rêne droite ébranlera l’avant-main, l’autre fixera la croupe afin qu’elle serve de pivot. La main de la bride doit terminer tous les mouvements, pour habituer le cheval à obéir à sa seule action.
Pour les pirouettes ordinaires, à droite, par
 
exemple, on écartera la rêne droite du filet, en
 
modérant son action avec la gauche. La rêne droite
 
ébranlera l'avant-main, l'autre fixera la croupe afin
 
qu'elle serve de pivot. La main de la bride doit
 
terminer tous les mouvements, pour habituer le
 
cheval à obéir à sa seule action.
 
   
Observons en passant que l'emploi du filet n'est
+
Observons en passant que l’emploi du filet n’est que préparatoire à l’usage exclusif de la bride.
que préparatoire à l'usage exclusif de la bride.
 
Quand le cheval obéira à cet agent, la main de la
 
bride seule agira pour commencer ou pour finir
 
les mouvements.
 
   
 
Quand le cheval obéira à cet agent, la main de la bride seule agira pour commencer ou pour finir les mouvements.
Au pas, sur la piste, on répétera les mêmes
 
  +
flexions latérales d'encolure, en écartant faiblement
 
les rênes du filet d'abord et les rênes de la bride
+
Au pas, sur la piste, on répétera les mêmes flexions latérales d’encolure, en écartant faiblement les rênes du filet d’abord et les rênes de la bride ensuite.
ensuite.
 
1 205

modifications