Différences entre les versions de « Page:Baucher - Méthode d'équitation basée sur de nouveaux principes, Dumaine, 1874.djvu/89 »

(Alex_brollo: split)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
<!--{{Nr||— 67 —}}-->
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
<nowiki/>
Y III
 
   
  +
{{t3|VIII}}
EFFETS DE MAINS (RÊNES).
 
   
 
{{t4|EFFETS DE MAINS (RÊNES).}}
Nous avons avancé comme règle invariable que,
 
  +
{{Séparateur|m=2m}}
lorsqu'on soumet le cheval, pour les premières fois,
 
  +
Nous avons avancé comme règle invariable que, lorsqu’on soumet le cheval, pour les premières fois, à l’action du frein, il faut l’emboucher avec un mors de bride accompagné d’un filet. Ajoutons qu’on devra recourir aux effets de ce dernier dans les commencements de l’éducation du cheval, parce que sa puissance, moins grande que celle de la bride, a une action plus directe pour faire céder l’encolure à droite et à gauche. En effet, pour le ramener, le filet ne représente qu’un levier de 3<sup>e</sup>
à l'action du frein, il faut l'emboucher avec un
 
  +
genre, tandis que le mors avec branches et gourmette est un levier de 2<sup>e</sup> genre. Pour le ramener et les mouvements rétrogrades du corps, la puissance du mors est supérieure à celle du filet ; mais pour les premiers déplacements de la tête du cheval et la répression de résistance venant du côté droit ou du côté gauche, l’usage du filet amènera des {{Tiret|résul|tats}}
mors de bride accompagné d'un filet. Ajoutons
 
qu'on devra recourir aux effets de ce dernier dans
 
les commencements de l'éducation du cheval, parce
 
que sa puissance, moins grande que celle de la
 
bride, a une action plus directe pour faire céder
 
l'encolure à droite et à gauche. En effet, pour le
 
ramener, le filet ne représente qu'un levier de 3 e
 
genre, tandis que le mors avec branches et gour-
 
mette est un levier de 2 e genre. Pour le ramener et
 
les mouvements rétrogrades du corps, la puissance
 
du mors est supérieure à celle du filet; mais pour
 
les premiers déplacements de la tête du cheval et
 
la répression de résistance venant du côté droit ou.
 
du côté gauche, l'usage du filet amènera des résul-
 
1 205

modifications