Différences entre versions de « Page:Verne - Le Château des Carpathes.djvu/175 »

m (Andre315: split)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{tiret2|si|gnal}}, c’était elle qui lui indiquait la route à suivre pour arriver jusqu’à la poterne…
+
{{tiret2|si|gnal}}, c’était elle qui lui indiquait la route à suivre pour arriver
  +
jusqu’à la poterne…
   
Franz se dirigea vers cette lumière, dont l’éclat s’accroissait à mesure qu’il s’en rapprochait. Comme il était porté trop à gauche sur le plateau d’Orgall, il fut obligé de remonter d’une vingtaine de pas à droite, et, après quelques tâtonnements, il retrouva le rebord de la contrescarpe.
+
Franz se dirigea vers cette lumière, dont l’éclat s’accroissait à mesure
  +
qu’il s’en rapprochait. Comme il était porté trop à gauche sur
  +
le plateau d’Orgall, il fut obligé de remonter d’une vingtaine de pas
  +
à droite, et, après quelques tâtonnements, il retrouva le rebord de
  +
la contrescarpe.
   
La lumière brillait en face de lui, et sa hauteur prouvait bien qu’elle venait de l’une des fenêtres du donjon.
+
La lumière brillait en face de lui, et sa hauteur prouvait bien
  +
qu’elle venait de l’une des fenêtres du donjon.
   
Franz allait ainsi se trouver en face des derniers obstacles — insurmontables peut-être !
+
Franz allait ainsi se trouver en face des derniers obstacles — insurmontables
  +
peut-être !
   
En effet, puisque la poterne était fermée, le pont-levis relevé, il faudrait qu’il se laissât glisser jusqu’au pied de la courtine… Puis, que ferait-il devant une muraille qui se dresserait à cinquante pieds au-dessus de lui ?…
+
En effet, puisque la poterne était fermée, le pont-levis relevé,
  +
il faudrait qu’il se laissât glisser jusqu’au pied de la courtine… Puis,
  +
que ferait-il devant une muraille qui se dresserait à cinquante pieds
  +
au-dessus de lui ?…
   
Franz s’avança vers l’endroit où s’appuyait le pont-levis, lorsque la poterne était ouverte…
+
Franz s’avança vers l’endroit où s’appuyait le pont-levis, lorsque
  +
la poterne était ouverte…
   
 
Le pont-levis était baissé.
 
Le pont-levis était baissé.
   
Sans même prendre le temps de réfléchir, Franz franchit le tablier branlant du pont, et mit la main sur la porte…
+
Sans même prendre le temps de réfléchir, Franz franchit le tablier
  +
branlant du pont, et mit la main sur la porte…
   
 
Cette porte s’ouvrit.
 
Cette porte s’ouvrit.
   
Franz se précipita sous la voûte obscure. Mais à peine avait-il marché quelques pas que le pont-levis se relevait avec fracas contre la poterne…
+
Franz se précipita sous la voûte obscure. Mais à peine avait-il
  +
marché quelques pas que le pont-levis se relevait avec fracas contre
  +
la poterne…
   
Le comte Franz de Télek était prisonnier dans le château des Carpathes.
+
Le comte Franz de Télek était prisonnier dans le château des
  +
Carpathes.
20 850

modifications