Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Je vous remercie beaucoup de m'avoir envoyé votre biographie de Garrison.<ref>A Short Biography of William Lloyd Garrison, par Vladimir Tchertkoff & Florence Holah. London; Free Age Press, 1904 (https://archive.org/details/ashortbiographyo00cher).</ref>
 
En la lisant, j'ai vécu de nouveau le printemps de mon éveil à la vraie vie. En lisant les discours et les articles de Garrison, je me suis vivement rappelé la joie spirituelle que j'ai connue il y a vingt ans quand j'ai trouvé la loi de non-résistance. J’ai été amené inévitablement à cette loi par la reconnaissance de l’enseignement chrétien dans sa plus pleine signification, et cela m'a révélé le grand idéal joyeux réalisé dans la vie chrétienne. Dès les années quarantequarantes, Garrison a non seulement reconnu et proclamé la non-résistance mais il l'a également mis à la base de son activité pratique d'émancipation des esclaves. (J'ai entendu parler de Ballou plus tard).
À l’époque, ma joie était mêlée d’étonnement quant à la manière dont ce grand Évangile de vérité, expliqué par Garrison il y a cinquante ans, avait pu être tellement passé sous silence que je devais maintenant le présenter comme quelque chose de nouveau. Mon étonnement était particulièrement accru par le fait que non seulement les gens hostiles au progrès de l’humanité mais également les hommes progressistes et les plus avancés étaient complètement indifférents à cette loi ou réellement opposés à la promulgation de ce qui constitue la base de tout progrès véritable.
Utilisateur anonyme