« Page:Calloch - A Genoux.djvu/173 » : différence entre les versions

(→‎Page non corrigée : Page créée avec « "" 137 "" l/iarw o gobêrour-mat hour bro, Bèleg er vacleleh, marw o Zikour guallan er vorérin, Ueit o (fet bé Tad er béorin. Porlšeh pêorin er barrès-man, Penost e... »)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{iwpage|br}}
"" 137 ""
-----
l/iarw o gobêrour-mat hour bro,

Bèleg er vacleleh, marw o
Il est mort, le bienfaiteur de notre pays, Le prêtre
Zikour guallan er vorérin,
de la bonté, il est mort, Le meilleur secours des
Ueit o (fet bé Tad er béorin.
Porlšeh pêorin er barrès-man,
Penost e reet-hui borman,
Hep bennèh, e ré, pe oa bêo
Boued ha d’hou lcorf ha d’hou-h-inéo P
Piw e chileuo hou ltlemmeo,
Piw yei de zehet hou tareo ?
Allas, a pe vehet et boén,
D’hou konlortign ne vo mu dén.
D’oh-hui éh é, ê guirionnê,
El locl vrasan ag é zannê ;
Pên dès Doui genoh her lammet,
Piw ên ê lêh e gaùchet È
ll est mort, le bienfaiteur de notre pays, -’- Le prêtre
de la bonté, il est mort, - Le meilleur secours cles
marins, — Il est allé au tombeau, le Père des pauvres.
marins, — Il est allé au tombeau, le Père des pauvres.

Malheureux pauvres He cette paroisse, - Comment
Malheureux pauvres de cette paroisse, Comment
ferez-vous maintenant, -’ Sans celui-là qui donnait quand
ferez-vous maintenant, Sans celui-là qui donnait quand
xl vivait ’- De la nourriture å votre corps et å votre âme P
il vivait De la nourriture à votre corps et à votre âme ?
Chgi écoutera vos plaintes ? - (hi ira sécher vos

larmes P -’ Hélas l quand vous serez dans la peine, "-Pour
Qui écoutera vos plaintes ? Qui ira sécher vos
vous consoler il n’y aura plus personne.
larmes ? Hélas ! quand vous serez dans la peine,
A vous allait, en vérité, La plus grande partie de
Pour vous consoler il n’y aura plus personne.
son avoir, — Puisque Dieu vous l’a retiré,

À vous allait, en vérité, La plus grande partie de
son avoir, — Puisque Dieu vous l’a retiré, Qui
trouverez-vous à sa place ?
trouverez-vous à sa place ?
33 569

modifications