« Page:Calloch - A Genoux.djvu/64 » : différence entre les versions

(→‎Page non corrigée : Page créée avec « 28... DEIT, SPERED SANTEL ! ~ Kañn cloné-mat d’er blé neùê Nag en nandel ;-lšant-péùarzekvet blé gouclé Gañnedigeher Hriist ér hreu ; E1 penn er Peur én un... »)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{iwpage|br}}
28...
-----
DEIT, SPERED SANTEL !
{{Centré|{{T|''VENI, SANCTE SPIRITUS ! ''|160}}}}
~ Kañn cloné-mat d’er blé neùê

Nag en nandel ;-lšant-péùarzekvet blé gouclé Gañnedigeher
{{Centré|Chant de bienvenue à l'an nouveau}}
Hriist ér hreu ;

E1 penn er Peur én un taol cloh lenestr er becliz, diroll
{{-|5}}
gere er horolleu ;

El en tèr gonz ar er vangoer, é amzér koén-meur
Balthazar ;
El ul loer a ganv hag a lorh, dallet pep héol d’hé
splannclér gouéù,
A-us de zremùéleu diclalùé er Gate] Europ,
Drem-goècl er Brezél
Hag er Stéren vlaoahus e gilas én hé raog er stéred
oll, guintacl betag sol en nozieu ;
Hag el laborîeu ha chomel, de hortos clevé en
Obèr-Meur ;
VENI, SANCTE SPIRITUS !
Chant de bienvenue ã l’an nouveau
Or, la mil-neuf-cent-quatorzième année après la naissance
Or, la mil-neuf-cent-quatorzième année après la naissance
élu Christ dans l’étable ;
du Christ dans l’étable ;

Comme la tête du Pauvre tout à coup å la fenêtre
Comme la tête du Pauvre tout à coup à la fenêtre
des mondains, livrés aux danses déréglées ;
des mondains, livrés aux danses déréglées ;

Comme les trois paroles sur le mur, au temps clu
Comme les trois paroles sur le mur, au temps du
grand souper de Balthazar,
grand souper de Balthazar,

Comme une lune de deuil et de terreur, aveuglant
Comme une lune de deuil et de terreur, aveuglant
chaque soleil de sa splendeur sauvage.
chaque soleil de sa splendeur sauvage.

Au-dessus des horizons méprisables de la Catin Europe,
Au-dessus des horizons méprisables de la Catin Europe,

La Face sanglante de la Guerre !
La Face sanglante de la Guerre !

Et devant l’Astre terrible reculèrent tous les astres,
Et devant l’Astre terrible reculèrent tous les astres,
culbutés jusqu’au fond des nuits ;
culbutés jusqu’au fond des nuits ;

Et tous les travaux de cesser, pour attendre achèvement
Et tous les travaux de cesser, pour attendre l’achèvement
du Grand Œuvre ;
du Grand Œuvre ;
33 569

modifications