« Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/79 » : différence entre les versions

m (VIGNERON: split)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{nr|42|BAR|}}
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{A|
<br/>
D’argent au chevron d’azur, accomp. de trois trèfles de sinople.


{{bloc smaller|''Alain'', notaire de la cour de Rennes en 1513, épouse Gillette Allez, dame du Boiscorbin.}}
D'argent au chevron d'azur, accomp. de trois trèfles de sinople.
|2|1}}


Alain, notaire de la cour de Rennes en 1513, épouse Gillette Allez, dame du Boiscorbin.


{{AN|
Barillier (or. d'Anjou), srdu Saz, par. de la Chapelle-sur-Erdre, — de la Touche, — du Bois-Jo!y, par. de Montbert. Ext. réf. 1671, trois gén., ress. de Nantes.
{{sc|Barillier}} (or. d’Anjou), s{{e|r}} du Saz, par. de la Chapelle-sur-Erdre, — de la Touche, — du Bois-Joly, par. de Montbert.
}}
{{A|
Ext. réf. 1671, trois gén., ress. de Nantes.


D'azur au chevron d'or, accomp. de deux cœurs de même en chef, cl d'un croissant d'argent en pointe.
D’azur au chevron d’or, accomp. de deux cœurs de même en chef, cl d’un croissant d’argent en pointe.


Antoine, avocat au présidial d'Angers, fils de Jean, bourgeois d'Angers, mort en 1532 et enterré aux Carmes d'Angers, épouse vers 1540 Guillemette de Montorlier. Un échevin de Nantes en 1598 ; un auditeur des comptes en 1633.
{{bloc smaller|''Antoine'', avocat au présidial d’Angers, fils de ''Jean'', bourgeois d’Angers, mort en 1532 et enterré aux Carmes d’Angers, épouse vers 1540 Guillemette de Montorlier.


Un échevin de Nantes en 1598 ; un auditeur des comptes en 1633.}}
Barillière (de La), sr dudit lieu, de Beaumonl et du Plessis, par. de Casson,— du Meix, par. des Touches, — du Moulin, par. de Nort, — du Fresne, par. Saint-Marsdu-Déserl.
|2|1}}



{{AN|
{{sc|Barillière (de la)}}, s{{e|r}} dudit lieu, de Beaumont et du Plessis, par. de Casson, — du Meix, par. des Touches, — du Moulin, par. de Nort, — du Fresne, par. Saint-Mars-du-Désert.
}}
{{A|
Réf. 1427, par. de Casson et des Touches, év. de Nantes.
Réf. 1427, par. de Casson et des Touches, év. de Nantes.


D'or à une croix de gueules, cantonnée de quatre lionceaux de même, comme Paris.
D’or à une croix de gueules, cantonnée de quatre lionceaux de même, ''comme'' {{sc|Paris}}.

{{bloc smaller|Le nom ancien de cette famille est {{sc|Baril}} ; ''Pierre'', commissaire à la réf. de la paroisse du Cellier en 1416.


Fondu en 1451 dans ''le Porc''.}}
Le nom ancien de cette famille est Baeu. ; Pierre, commissaire à la réf. de la paroisse du Cellier en U16. Fondu en 1151 dans le Porc.
|2|1}}


Bariolle (de), sr dudit lieu, par. de Saint-Philibert, — de la Pigossière, par. de PontSaint-Martin.


{{AN|
D'argent au palmier terrassé de sinople, an chef d'azur chargé d'une croix d'argent.
{{sc|Bariolle (de)}}, s{{e|r}} dudit lieu, par. de Saint-Philibert, — de la Pigossière, par. de Pont-Saint-Martin.
}}
{{A|
D’argent au palmier terrassé de sinople, an chef d’azur chargé d’une croix d’argent.


Jeanne, épouse en 1598 Jean Gazet.
{{bloc smaller|''Jeanne'', épouse en 1598 Jean Gazet.}}
|2|1}}


Barillon (orig. du Poitou), sr deBonnefons, par. d'Ardelais, en Poitou, — de Somploire, par. de ce nom, en Anjou, —du Plessis-Tizon, par. de Saint-Donatien. Ane. ext. chev., réf. 1668, dix gén., ress. de Nantes.


{{AN|
De gueules à trois barillets d'or, cerclés de sable.
{{sc|Barillon}} (orig. du Poitou), s{{e|r}} de Bonnefons, par. d’Ardelais, en Poitou, — de Somploire, par. de ce nom, en Anjou, — du Plessis-Tizon, par. de Saint-Donatien.
}}
{{A|
Anc. ext. chev., réf. 1668, dix gén., ress. de Nantes.


De gueules à trois barillets d’or, cerclés de sable.
Guillaume, époux d'Alix de Fonsëque, vivait en 1340 ; François, l'un des cent chevaulégers ordinaires du Roi en 1613, père de Cfiarles, chevalier de Saint-Lazare et du MontCarmel en 1667.


{{bloc smaller|''Guillaume'', époux d’Alix de Fonsèque, vivait en 1340 ; ''François'', l’un des cent chevau-légers ordinaires du Roi en 1613, père de ''Charles'', chevalier de Saint-Lazare et du Mont-Carmel en 1667.}}
Barillon (orig. de Champagne), sr de Morangis, en Champagne, — et de Mancy, d'Amoncourt, en Franche-comté.
|2|1}}


Ecartelé aux 1 et 4 d'azur au chevron accomp. en chef de deux coquilles et en pointe d'une rose, le tout d'or; aux 2 et 3 de gueules au sautoir d'or, gui est d'Amoncourt.


{{AN|
Deux conseillers au parlement de Bretagne depuis 1619 et un évêque de Luçon, f 1699. Un ambassadeur en Angleterre en 1672 cité par Mme de Sévigné.
{{sc|Barillon}} (orig. de Champagne), s{{e|r}} de Morangis, en Champagne, — et de Mancy, d’Amoncourt, en Franche-comté.
}}
{{A|
Ecartelé aux 1 et 4 d’azur au chevron accomp. en chef de deux coquilles et en pointe d’une rose, le tout d’or ; aux 2 et 3 de gueules au sautoir d’or, ''qui est d’Amoncourt''.


{{bloc smaller|Deux conseillers au parlement de Bretagne depuis 1619 et un évêque de Luçon, 1699. Un ambassadeur en Angleterre en 1672 cité par M{{e|me}} de Sévigné.}}
Barisy, srde Kermaria et de Keraudren, par. de Ploérdut, — de Kergariou, par. de Lignol, — de Kerouriou, par. de Languidic, — de Kerloret.
|2|1}}


D'argent à trois hures de sanglier, arrachées de sable (Arm. 1696).


{{AN|
Tîarjot (
{{sc|Barisy}}, s{{e|r}} de Kermaria et de Keraudren, par. de Ploërdut, — de Kergariou, par. de Lignol, — de Kerouriou, par. de Languidic, — de Kerloret.
}}
{{A|
D’argent à trois hures de sanglier, arrachées de sable (Arm. 1696).
|2|1}}
856

modifications