Différences entre versions de « Page:Asselineau - Charles Baudelaire - sa vie et son œuvre.djvu/70 »

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
à la poéſie. En ſix ans, de 1857 à 1862, il a publié : — Les ''Odes funambuleſques'', les poéſies complètes de Théodore de Banville, & les poéſies complètes de Leconte de Liſle ; les ''Poéſies barbares'', du même ; deux éditions des ''Fleurs du Mal'' ; les ''Émaux & Camées'' de Théophile Gautier ; les poéſies complètes de Sainte-Beuve ; les ''Améthyſtes'' de Th. de Banville, & vingt autres recueils de poéſies de différents auteurs anciens & modernes ; auxquels s’adjoignent les Portraits du {{s|xviii|e|-}} ſiècle de Charles Monſelet ; les ''Contes'' & les ''Lettres ſatiriques & critiques'' d’Hippolyte Babou ; la vie d’''Honoré de Balzac'' de Théophile Gautier ; les ''Paradis artificiels'' de Charles Baudelaire ; les ''Eſſais ſur l’Époque actuelle'' d’Émile Montégut ; les ''Eſquiſſes pariſiennes'' & la ''Mer de Nice'' de Théodore de Banville ; les romans illuſtrés de Champfleury ; une ſuite de mémoires & de documents ſur la Révolution françaiſe ; une Hiſtoire de la preſſe en huit volumes, &c., &c. Malaſſis ſerait peut-être riche aujourd’hui s’il avait profité des prix élevés qu’ont acquis ſes éditions depuis qu’il a ceſſé d’être libraire.
+
à la poéſie. En ſix ans, de 1857 à 1862, il a publié : — Les ''Odes funambuleſques'', les poéſies complètes de Théodore de Banville, & les poéſies complètes de Leconte de Liſle ; les ''Poéſies barbares'', du même ; deux éditions des ''Fleurs du Mal'' ; les ''Émaux & Camées'' de Théophile Gautier ; les poéſies complètes de Sainte-Beuve ; les ''Améthystes'' de Th. de Banville, & vingt autres recueils de poéſies de différents auteurs anciens & modernes ; auxquels s’adjoignent les Portraits du {{s|xviii|e|-}} ſiècle de Charles Monſelet ; les ''Contes'' & les ''Lettres ſatiriques & critiques'' d’Hippolyte Babou ; la vie d’''Honoré de Balzac'' de Théophile Gautier ; les ''Paradis artificiels'' de Charles Baudelaire ; les ''Eſſais ſur l’Époque actuelle'' d’Émile Montégut ; les ''Eſquiſſes pariſiennes'' & la ''Mer de Nice'' de Théodore de Banville ; les romans illuſtrés de Champfleury ; une ſuite de mémoires & de documents ſur la Révolution françaiſe ; une Histoire de la preſſe en huit volumes, &c., &c. Malaſſis ſerait peut-être riche aujourd’hui s’il avait profité des prix élevés qu’ont acquis ſes éditions depuis qu’il a ceſſé d’être libraire.
503

modifications