Différences entre versions de « Discours de réception à l’Académie française de Victor de Laprade »

m
aucun résumé de modification
m
m
 
Cette retraite de la province, où se resserre notre intimité avec les livres, nous laisse étrangers à bien des hommes que nous aurions aimés comme leurs écrits. J’eus
souvent le désir, jamais le bonheur, Rapprocherd’approcher M. de
Musset. Sa vie, hélas ! trop courte, j’en ai cherché les traces auprès d’un frère dévoué de cœur et de talent à la
mémoire du poëte. Et d’ailleurs quel intérêt biographique
29 409

modifications