Différences entre les versions de « Page:Anatole France - Le Jardin d’Épicure.djvu/266 »

aucun résumé de modification
m (Marc: split)
 
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
{{nr|252|LE JARDIN D'ÉPICURE|}}
  +
{{----|100%}}
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
En quoi nous sommes sans le savoir des métaphysiciens.
 
En quoi nous sommes sans le savoir des métaphysiciens.
ARISTE.
+
{{centré|{{taille|ARISTE.|110}}}}
   
 
Ce que vous dites là, Polyphile, est bon à retenir pour que vous ne soyez pas tenté plus tard de prétendre que les opérations métaphysiques ne sont pas naturelles à l’homme, légitimes, et en quelque sorte nécessaires. Mais poursuivez.
 
Ce que vous dites là, Polyphile, est bon à retenir pour que vous ne soyez pas tenté plus tard de prétendre que les opérations métaphysiques ne sont pas naturelles à l’homme, légitimes, et en quelque sorte nécessaires. Mais poursuivez.
POLYPHILE.
+
{{centré|{{taille|POLYPHILE.|110}}}}
   
 
J’observe, Ariste, que beaucoup d’expressions, en passant de bouche en bouche dans la suite des générations prennent du poli, et, comme on dit en terme d’art, du flou. Surtout ne pensez point, Ariste, que je blâme les métaphysiciens
 
J’observe, Ariste, que beaucoup d’expressions, en passant de bouche en bouche dans la suite des générations prennent du poli, et, comme on dit en terme d’art, du flou. Surtout ne pensez point, Ariste, que je blâme les métaphysiciens
921

modifications