Différences entre les versions de « Page:Revue des Deux Mondes - 1892 - tome 112.djvu/402 »

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
vrir les coffres était le ''roi David''. Une bourse, c’était une ''feullouze'',
+
{{tiret2|ou|vrir}} les coffres était le ''roi David''. Une bourse, c’était une ''feullouze'',
 
et de l’argent de l’''aubert'' ou du ''caire ;'' le pain, ''arton'', et le feu
 
et de l’argent de l’''aubert'' ou du ''caire ;'' le pain, ''arton'', et le feu
 
Saint-Antoine ''rufle''. Ils avaient donné au jour le nom de ''torture ;''
 
Saint-Antoine ''rufle''. Ils avaient donné au jour le nom de ''torture ;''
228 525

modifications