Différences entre les versions de « Page:Hugo - Bug-Jargal, 1876.djvu/92 »

m
→‎Page validée : coquille
m (typo)
m (→‎Page validée : coquille)
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
 
<section begin=s1/>sauver le grand nègre. Oui, mon capitaine, vous gémissiez ; mais c’était sur lui ! Bug-Jargal était mort ! Tous, mon capitaine, on vous rapporta au camp. Vous étiez blessé moins {{corr|dangeureusement|dangereusement}} que lui, car vous guêrîtes, grâce aux bons soins de madame Marie. »
 
<section begin=s1/>sauver le grand nègre. Oui, mon capitaine, vous gémissiez ; mais c’était sur lui ! Bug-Jargal était mort ! Tous, mon capitaine, on vous rapporta au camp. Vous étiez blessé moins {{corr|dangeureusement|dangereusement}} que lui, car vous guêrîtes, grâce aux bons soins de madame Marie. »
   
Ligne 5 : Ligne 6 :
 
« Bug-Jargal était mort. »
 
« Bug-Jargal était mort. »
   
Tbadée baissa la tête :
+
Thadée baissa la tête :
   
 
« Oui, dit-il ; et il m’avait laissé la vie ; et c’est moi qui l’ai tué ! »
 
« Oui, dit-il ; et il m’avait laissé la vie ; et c’est moi qui l’ai tué ! »
Ligne 51 : Ligne 52 :
 
« Il vous reste encore une ressource, citoyen représentant du peuple ! Allez chercher le corps du capitaine d’Auverney dans les décombres de la redoute. Qui sait ? les boulets ennemis auront peut-être laissé la tête du cadavre à la guillotine nationale ! » <br /> <br />
 
« Il vous reste encore une ressource, citoyen représentant du peuple ! Allez chercher le corps du capitaine d’Auverney dans les décombres de la redoute. Qui sait ? les boulets ennemis auront peut-être laissé la tête du cadavre à la guillotine nationale ! » <br /> <br />
   
{{c|Fin de Bug-Jargal.|sc}}<section end=s2/>
+
{{c|Fin de Bug-Jargal.|sc}}
  +
<section end=s2/>
101

modifications