Différences entre les versions de « Page:Saint-Gelais - Oeuvres de luy tant en composition que translation ou allusion aux auteurs grecs et latins, 1547.djvu/10 »

alinéas
m (fermeture balise)
(alinéas)
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 2 : Ligne 2 :
   
 
Puis qu’elle encor m’eſt ſi cruelle, & dure.
 
Puis qu’elle encor m’eſt ſi cruelle, & dure.
Il n’eſt pas vray qu’en dict ny en pensée
+
: Il n’eſt pas vray qu’en dict ny en pensée
 
D’amie on doibt plus avoir de fiance
 
D’amie on doibt plus avoir de fiance
 
Car la mienne eſt en foy trop offenſée.
 
Car la mienne eſt en foy trop offenſée.
Il n’eſt pas vray qu’il ſoit en la puiſſance
+
: Il n’eſt pas vray qu’il ſoit en la puiſſance
 
De mon malheur & fortune ennemie
 
De mon malheur & fortune ennemie
 
De m’eslongner de ſon obeiſſance.
 
De m’eslongner de ſon obeiſſance.
Il n’eſt pas vray que jamais autre amie
+
: Il n’eſt pas vray que jamais autre amie
 
Puiſſe en mon cœur entrer, & trovuer place
 
Puiſſe en mon cœur entrer, & trovuer place
 
Loyaulté n’eſt en moy ſi endormie.
 
Loyaulté n’eſt en moy ſi endormie.
Mais il eſt vray que qui ha veu ſa face
+
: Mais il eſt vray que qui ha veu ſa face
 
Ne peut avoir que de mourir attente.
 
Ne peut avoir que de mourir attente.
Bienheureux eſt qui du mal ſe contente,
+
: Bienheureux eſt qui du mal ſe contente,
 
Mais plus heureux qui ha ſa bonne grâce.
 
Mais plus heureux qui ha ſa bonne grâce.
 
Faict par celuy qui vouldroit ton corps d’eage
 
Faict par celuy qui vouldroit ton corps d’eage
101

modifications