« Ainsi parlait Zarathoustra/Deuxième partie/L’enfant au miroir » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-oeu +œu))
Aucun résumé des modifications
Tout langage parle trop lentement pour moi : — je saute dans ton carrosse, tempête ! Et, toi aussi, je veux encore te fouetter de ma malice !
 
Je veux passer sur de vastes mers, comme une exclamation ou un cri de joie, jusqu'à ce que je trouvestrouve les ''Iles Bienheureuses'', où demeurent mes amis : —
 
Et mes ennemis parmi eux ! Comme j'aime maintenant chacun de ceux à qui je puis parler ! Mes ennemis, eux aussi, contribuent à ma félicité.
Utilisateur anonyme