Différences entre les versions de « Page:Linas - Les origines de l’orfévrerie cloisonnée, I.djvu/13 »

typo + entête
 
(typo + entête)
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{nr|{{sc||préliminaires|3}}
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{tiret2|his|toriques}} d’Autriche, M. le baron E. de Sacken, conservateur du Cabinet des Antiques, M. von Bergmann fils, M. F. Lippman, du Musée d’art et d’industrie, M. Karl Haas, le célèbre galvanoplaste ; à Prague, MM. A. Ambros, le bibliothécaire A. Vrtatko et le si regretté professeur J.-E. Wocel ; à Nuremberg, M. A. Essenwein, directeur du Musée germanique ; à Munich, défunt M. de Hefner Alteneck, directeur général des Musées, M. le docteur Kuhn, M. le professeur A.-W. Christ ; à Mayence, MM. Lindenschmit et l'abbé F. Schneider ; à Wiesbaden, MM. Schalk et von Cohausen ; à Darmstadt, M. le docteur Hofman ; à Copenhague, M. C. Engelhardt, secrétaire de la Société royale des Antiquaires du Nord ; à Bruxelles, M. Hagemans, membre de la chambre des Représentants ; à Bucarest, M. A. Odobesco, ancien ministre ; à Saint-Pétersbourg, S. Exc. M. le comte Serge Stroganoff, président de la Commission impériale archéologique, et M. P. Lerch, secrétaire ; à Paris, MM. A. de Longpérier et Heuzey, membres de l’Institut, M. A. Chabouillet, conservateur du Cabinet des médailles, MM. Cohen et Lavoix, M. C. d’Averdoing, peintre d’histoire, M. V. Gay, M. Prisse d’Avennes ; à Rouen, l’érudit assyriologue, M. J. Ménant et M. G. de la Serre ; à Châlon-sur-Saône, l’éminent égyptologue, M. F. Chabas ; à Arras, M. Caron, bibliothécaire de la ville, jadis mon maître, à présent mon collègue à l’Académie, homme vénérable dont les profondes connaissances en bibliographie et en littérature classique sont venues maintes fois à mon aide.
{{tiret2|his|toriques}} d’Autriche, M. le baron E. de Sacken, conservateur du Cabinet des Antiques, M. von Bergmann fils, M. F. Lippman, du Musée d’art et d’industrie, M. Karl Haas, le célèbre galvanoplaste ; à Prague, MM. A. Ambros, le bibliothécaire A. Vrtatko et le si regretté professeur J.-E. Wocel ; à Nuremberg, M. A. Essenwein, directeur du Musée germanique ; à Munich, défunt M. de Hefner Alteneck, directeur général des Musées, M. le docteur Kuhn, M. le professeur A.-W. Christ ; à Mayence, MM. Lindenschmit et l’abbé F. Schneider ; à Wiesbaden, MM. Schalk et von Cohausen ; à Darmstadt, M. le docteur Hofman ; à Copenhague, M. C. Engelhardt, secrétaire de la Société royale des Antiquaires du Nord ; à Bruxelles, M. Hagemans, membre de la chambre des Représentants ; à Bucarest, M. A. Odobesco, ancien ministre ; à Saint-Pétersbourg, S. Exc. M. le comte Serge Stroganoff, président de la Commission impériale archéologique, et M. P. Lerch, secrétaire ; à Paris, MM. A. de Longpérier et Heuzey, membres de l’Institut, M. A. Chabouillet, conservateur du Cabinet des médailles, MM. Cohen et Lavoix, M. C. d’Averdoing, peintre d’histoire, M. V. Gay, M. Prisse d’Avennes ; à Rouen, l’érudit assyriologue, M. J. Ménant et M. G. de la Serre ; à Châlon-sur-Saône, l’éminent égyptologue, M. F. Chabas ; à Arras, M. Caron, bibliothécaire de la ville, jadis mon maître, à présent mon collègue à l’Académie, homme vénérable dont les profondes connaissances en bibliographie et en littérature classique sont venues maintes fois à mon aide.


Je veux également signaler à mes lecteurs une licence que j’ai
Je veux également signaler à mes lecteurs une licence que j’ai
prise et dont j ’accepte l’entière responsabilité. Lorsqu’un objet est
prise et dont j’accepte l’entière responsabilité. Lorsqu’un objet est