« Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Construction -- Civiles » : différence entre les versions

m
aucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
fréquemment.
Quant aux châssis des lucarnes, ils s'ouvraient en tabatière
au moyen de poulies et de cordelles (voy. <sc>LUCARNE</sc>)<span id="note3"></span>[[#footnote3|<sup>3</sup>]].
 
On est trop porté à croire que, pendant le moyen âge, si ingénieux que
 
des châteaux indique toujours une certaine recherche autant qu'une
grande habileté dans l'art du tracé (voy. <sc>ESCALIER</sc>).
 
Pour les habitations plus modestes, celles des bourgeois des villes, leur
5 406

modifications