Ouvrir le menu principal

Modifications

m
[[]]
vers 1230, aux tailloirs des chapiteaux, la forme circulaire toutes les fois
que la disposition des piles le leur permet, et surtout (cela va sans dire)
lorsque ces piles sont monocylindriques. <span id=Dol1><span id=Bayeux>Les cathédrales de Coutances, de
[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes B#Bayeux|Bayeux]], de [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes D#Dol|Dol]], du Mans, de Séez, l'église d'Eu nous donnent de nombreux
exemples de ces chapiteaux à tailloirs en forme de disque. Ce qu'ils
font pour les chapiteaux, ils le font également pour les bases (voy. [[Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 2, Base|Base]]).
horizontale,
 
<span id=Dol2>Les habitations privées des XII<sup>e</sup>, XIII<sup>e</sup>, XIV<sup>e</sup> et XV<sup>e</sup> siècles nous ont conservé
un grand nombre de ces sortes de chapiteaux <i>corbeaux</i>. Généralement
ils sont dépourvus d'ornements; on en voit encore dans les maisons
de [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes D#Dol|Dol]] en Bretagne, au mont Saint-Michel-en-Mer, en Normandie et en
Picardie, dans les contrées enfin où le bois entrait pour beaucoup dans la
construction des habitations privées.
5 406

modifications