Différences entre les versions de « Walden ou la vie dans les bois/Commenté/1 »

m
→‎Économie : guillemet
m (→‎Économie : faute de frappe)
m (→‎Économie : guillemet)
La plus grande partie de ce que mes voisins appellent le bien je le considère en mon âme et conscience comme le mal, et si je me repens de quoi que ce soit, ce sera très probablement de mon bon comportement. Quel démon m'a possédé pour que je me comporte si bien ? Vous pouvez dire la chose la plus sage, vieil homme - vous avez vécu soixante-dix ans, non sans un certain honneur - j'entends une voix irrésistible qui m'invite à m'éloigner de tout cela. Une génération abandonne les entreprises d'une autre comme les bateaux échoués.
 
Je pense que nous pouvons sans risque nous faire confiance à nous-même bien plus que nous le faisons. Nous pouvons renoncer à tous souci sur nous-mêmes en l'accordant honnêtement ailleurs. La nature est aussi bien adaptée à notre faiblesse qu'à notre force. L'anxiété incessante et la tension de certains sont une forme quasiment incurable de maladie. Nous sommes portés à exagérer l'importance de quelque travail que nous faisons; et pourtant, tant n'est pas fait par nous ! ou, que se passerait-il si nous étions malades ? Que nous sommes vigilants ! Déterminés à ne pas vivre par la foi, si on peut l'éviter; toute la journée en alerte, la nuit nous disons nos prières à contrecœur et nous engageons vers l'incertitude. Ainsi sommes-nous bel et bien contraints de vivre, vénérant notre vie, et niant la possibilité de changement. C'est la seule voie, disons-nous; mais il y a autant de voies qu'on peut dessiner de rayons à partir d'un centre. Tout changement est un miracle à contempler; mais c'est un miracle qui se produit à chaque instant. Confucius<ref>Confucius (-551 -487 avant JC) philosophe et maître Chinois</ref> disait : "« Savoir qu'on sait ce qu'on sait, et qu'on ne connaît pas ce qu'on ne connaît pas, c'est là le vrai savoir ». Quand un homme a réduit un fait de l'imagination à être un fait pour sa compréhension, j'augure que tous les hommes bâtiront enfin leurs vies sur cette base.
 
***
1 832

modifications