Différences entre les versions de « Les Petites Comédies du vice/Le Sort d’un amour éternel »

m
m (liens vers l'espace auteur)
La dernière souillon délaissée ne se croira jamais complètement laide. Qu'un homme vienne à ses pieds, immédiatement elle se figurera être une beauté.
 
Telle fut notre ignoble maritonemaritorne qui n'avait jamais été à pareille fête.
 
Au lieu de profiter de l'aubaine qui lui donnait à gober un beau jeune homme, elle posa en Vénus... en Vénus pudique qui tient la dragée haute.
1 832

modifications