« Page:Wagner - Une capitulation, Leduc.djvu/25 » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 3 : Ligne 3 :
{{sc|Le Chœur}}, reculant avec effroi. — La république rouge !
{{sc|Le Chœur}}, reculant avec effroi. — La république rouge !


Flourens. — Non, pas la république rouge ! La république noire, si vous
{{sc|Flourens}}. — Non, pas la république rouge ! La république noire, si vous
voulez bien !
voulez bien !


Ligne 16 : Ligne 16 :
Quand commencera-t-on ?
Quand commencera-t-on ?


Flourens, s’emparant avec sa troupe de l’orchestre. — Attaque, Mégy ! Aide-moi
{{sc|Flourens}}, s’emparant avec sa troupe de l’orchestre. — Attaque, Mégy ! Aide-moi
à placer Hugo sur l’autel. (Ceci fait, les habits noirs se mettent à gambader
à placer Hugo sur l’autel. (Ceci fait, les habits noirs se mettent à gambader
autour). Maintenant, Victor, debout.
autour). Maintenant, Victor, debout.


Hugo, conservant son immobilité. —
{{sc|Hugo}}, conservant son immobilité. —
::Citoyens, on vous trompe,
::Citoyens, on vous trompe,
::On vous mène par le bout du nez.
::On vous mène par le bout du nez.
Ligne 40 : Ligne 40 :
::Quand entendra-t-on le canon ?
::Quand entendra-t-on le canon ?


:Flourens. — Cela viendra ! Le Mont-Valérien est avec nous. Allons, tirez,
{{sc|Flourens}}. — Cela viendra ! Le Mont-Valérien est avec nous. Allons, tirez,
là-bas !
là-bas !


Il se dirige A^ers le fond et agite un drapeau noir. Une terrible canonnade retentit
Il se dirige vers le fond et agite un drapeau noir. Une terrible canonnade retentit
immédiatement.
immédiatement.


{{sc|Le Chœur}}, — Enfin, les canons ! Cela mérite une récompense.
{{sc|Le Chœur}}, — Enfin, les canons ! Cela mérite une récompense.


Hugo. — Courage, citoyens ! Tout va bien. Rien n’est perdu.
{{sc|Hugo}}. — Courage, citoyens ! Tout va bien. Rien n’est perdu.


Flourens. — A toi, Mégy ! Vous, les noirs, descendez avec le gouvernement
{{sc|Flourens. — A toi, Mégy ! Vous, les noirs, descendez avec le gouvernement
(Il siffle à l’aide d’un sifflet) Vous autres, en bas, sortez.
(Il siffle à l’aide d’un sifflet) Vous autres, en bas, sortez.


Les Voix, en-dessous. — Pip ! pip ! pip ! pschihihi ! etc.
{{sc|Les Voix}}, en-dessous. — Pip ! pip ! pip ! pschihihi ! etc.
D’énormes rats surgissent à ce moment du trou du souffleur et se rangent de
D’énormes rats surgissent à ce moment du trou du souffleur et se rangent de
chaque côté de la scène, à droite et à gauche.
chaque côté de la scène, à droite et à gauche.

F
lourens. — rats fidèles ! Debout ! Que la terreur soit avec vous au
{{sc|Flourens}}. — rats fidèles ! Debout ! Que la terreur soit avec vous au
257 925

modifications