« Revue littéraire (1829) » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
 
''Polynesian Researches''. Recherches sur la Polynésie, faites pendant une résidence de six ans, dans les îles de la mer du Sud, avec la description topographique historique, etc de ces îles, par W. Ellis, missionnaire à l’archipel de Sandwich; 3 vol.in-8. - Londres (28 sh)
 
<small>xxxxxxxxxx</small><br />
 
''Atlas ethnographique du globe'', ou Classification des peuples anciens et modernes, d’après leurs langues, précédé d’un discours sur l’utilité et l’importance de l’étude des langues appliquées à plusieurs branches des connaissances humaines ; d’un aperçu sur les moyens graphiques employés par les différens peuples de la terre, d’un coup-d’oeil sur l’histoire de la langue slave, et sur la marche progressive de la civilisation et de la littérature en Russie, avec environ 700 vocabulaires des principaux idiomes connus ; suivis du tableau physique, moral et politique des cinq parties du monde, par Adrien Balbi.
 
Chez MM. Rey et Gravier, libraires, quai des Augustins, n° 55.
 
La seconde partie de cet ouvrage n’a pas encore paru : mais elle sera publiée infailliblement dans l’année prochaine. Nous saisissons avec empressement cette occasion pour recommander à nos lecteurs d’autres travaux non moins importans du même auteur, bien connu par ses profondes recherches en statistique; nous ne citerons que les plus importans : la ''Balance politique du Globe'' en 1828 et deux autres tableaux qui en sont en quelque sorte le développement, ''la Monarchie française'' et ''l’Empire russe'', comparés aux principaux états du monde.
 
<small>xxxxxxxxxx</small><br />
 
''An historical Essay on the magna charta of king John''. – Essai historique sur la grande charte du roi Jean, par Richard Thomson, pp. 644, in-8°.
 
Londres, avec des grav. Sur bois (1 liv. St. 11 sh.)
 
L’époque la plus intéressante, comme la plus importante, de l’histoire d’Angleterre, est sans contredit celle de l’établissement de la charte de ses libertés sous le roi Jean. Bien que ce prince l’eût consentie et jurée, combien ses sujets ne durent-ils pas déployer de vigilance pour conserver intact ce palladium de leurs droits! D’un autre côté, on voit un monarque bien intentionné, persécuté par des seigneurs rebelles et ambitieux, tyrans subalternes dont le joug de fer était bien plus pesant pour leurs vassaux que ne l’eût été celui du souverain. M. Thomson a fait accompagner son Essai sur la grande charte en latin et en anglais, de la charte des libertés et confirmations, donnée par Henri III, et des mémoires des 25 barons, garans de la grande charte, du roi Jean, de l’archevêque Langton, de Robert, baron Fitzwalter, du pape Innocent III, de Philippe II de France, du cardinal Pandulphe, et de Hubert, comte de Kent.
 
<small>xxxxxxxxxx</small><br />
 
''Ireland, its evils and their remedies''. – L’Irlande, ses maux et leurs remèdes, par M. T. Sadler, membre du Parlement, 2e édit. Londres, in-8° (12 sh.).
 
''History of the late catholic association''. – Histoire de l’association catholique d’Irlande, par Thomas Wyse, de Waterford, 2 vol. In-8°
 
Londres (24 sh.)
 
Patriote éclairé, orateur brillant, publiciste profond, M. Wyse fut un des membres les plus influens de cette association, qui, abattue deux fois, ne s’en releva que plus menaçante et plus formidable, et força le gouvernement anglais au sacrifice de son intolérande.
 
<small>xxxxxxxxxx</small><br />
 
''Letters from the Western States of .America. — fettres écrites des États de l’Ouest de l’Amérique, par l’honorable Juge Hall, in-8°.
 
Londres (12 sh.).
 
Lorsque les Anglais menaçaient la Nouvelle-Orléans, en 1815, le général Jakson, à qui la défense de cette ville était confiée, ne vit d’autre moyen de déjouer les complots des mécontens qu’elle renfermait, qu’en y proclamant la loi martiale. Cette mesure, dont les évènemens prouvèrent l’indispensable nécessité, donna lieu à un confit entre le pouvoir civil et le pouvoir militaire; et M. Hall, un des juges de la cour suprême, se distingua surtout par son opposition Jakson, dont le temps était trop précieux pour le perdre en vaines disputes, le fit arrêter et l’envoya hors de la ville. Après la paix, ce magistrat, de retour à la Nouvelle-Orléans, appela le sauveur de la patrie à son tribunal, et le condamna à une amende de mille dollars pour désobéissance aux lois. M. Hall est moins un bon patriote, et l’ouvrage qu’il vient de publier ne manque pas, d’un certain mérite littéraire. II renferme une description fort exacte des Etats de l’Ouest, quantité de faits curieux sur les premiers établissemens de cette partie de l’Union, et un tableau piquant des moeurs et coutumes de ses habitans.
 
<small>xxxxxxxxxx</small><br />
 
''Histoire de la Législation ancienne'', par M. le marquis de Pastoret, pair de France, 8e et 9e volume.
 
Treuttel et Wurtz, rue de Bourbon.
 
Cet ouvrage, dont la réputation est faite, jouit d’un aussi éminent succès en Allemagne et en Angleterre qu’en France.
 
<small>xxxxxxxxxx</small><br />
 
N. B. Le retard que vient d’éprouver la publication de la 3e livraison de la ''Revue des deux Mondes'' ne doit être attribué qu’au désir que nous avions d’offrir à nos lecteurs, dans cette troisième livraison, un travail de la plus haute importance, ''le Monde comparé avec l’Empire Britannique'', nouveau tableau statistique, de M. ADRIEN BALBI, qui paraîtra dans les livraisons suivantes.
431 255

modifications