« Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Tirant » : différence entre les versions

m
Aucun résumé des modifications
 
{{TextQuality|100%}}<div class=prose>
{| width=100% border="0"
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>< [[Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 9, Tierceron|Tierceron]]</center>
=== TIRANT ===
s. m. Pièce de fer ou de bois qui maintient l'écartement des
arbalétriers d'une ferme, ou le deversdévers de deux murs parallèles, ou la
poussée d'un arc. Les entraits, dans les charpentes de combles, sont de
véritables tirants (voy. [[Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 3, Charpente|Charpente]]). Pour fermer leurs voûtes, les constructeurs
5 406

modifications