« L’Odyssée/Traduction Séguier/17 » : différence entre les versions

m
Zyephyrus: match
(Mise en forme)
m (Zyephyrus: match)
 
==__MATCH__:[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/339]]==
 
<poem>
D’un maître exécuter les ordres rigoureux.
Va donc ; cet homme sûr me servira de guide,
Quand l’âtre et le soleil m’auront fait moins frileux.
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/340]]==
<poem>
le soleil m’auront fait moins frileux.
Mauvais sont mes habits ; je crains le souffle humide
Du matin, et d’ailleurs la ville est loin, dit-on. »
Mais allons, du trajet déroule les tableaux. »
 
Télémaque aussitôt, de sa voix claire et franche :aussitô
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/341]]==
<poem>
t, de sa voix claire et franche :
« Ma mère, quand j’évite un horrible trépas,
N’excite point mes pleurs, ne me tourmente pas.
« Télémaque, à mon toit dépêche tes servantes
Pour rapporter au tien les dons de Ménélas. »
Immédiatement le sage Télémaque :
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/342]]==
<poem>
sage Télémaque :
« L’avenir, ô Pirée, est encore incertain.
Si des amants sournois me renverse l’attaque
Avant que les intrus sur nous reviennent fondre,
Tu ne m’apprendras rien du héros regretté ? »
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/343]]==
<poem>
 
Le prudent Télémaque à l’instant de répondre :
Leur destin serait court et leur hymen piteux.
Quant au point que requiert ta tendresse agitée,
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/344]]==
<poem>
Je serai franc, et rien ne restera douteux.
Ce que me révéla le vérace Protée,
Telles s’entrecroisaient leurs paroles accortes.
Toutefois les Rivaux, groupés devant les portes,
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/345]]==
<poem>
S’amusaient à lancer le disque et les épieux
Sur le brillant pavé, leur insolent théâtre.
D’après toi, le terrain est pénible et glissant.
« Ayant dit, sur son dos il jeta sa besace
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/346]]==
<poem>
Déchirée et pendue à de méchants cordons.
Le porcher lui remit une branche efficace.
S’il entre sous le toit du glorieux Ulysse,
Ses côtes bleuiront au choc des tabourets
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/347]]==
<poem>
Que lancera sur lui l’amoureuse milice. »
 
Il entra, puis s’assit à la princière mense,
Vis-à-vis d’Eurymaque ; il l’adorait tout plein.
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/348]]==
<poem>
D’une part de rôti les servants l’honorèrent ;
L’intendante à son tour lui présenta du pain.
L’on ne domine point ce gaster effréné
Qui cause tant de maux à la famille humaine.
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/349]]==
<poem>
Pour lui s’arment les nefs au bec éperonné,
Se font les durs trajets, les blessures vermeilles. »
Nul fauve n’échappait à son fougueux sillon,
Au sein des bois ; son flair éventait toute piste.
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/350]]==
<poem>
Maintenant il pâtit, car son maître n’est plus ;
L’élément féminin d’aucun soin ne l’assiste.
« Va porter cette offrande au forain vergogneux,
Et qu’il fasse en quêtant le tour de chaque table ;
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/351]]==
<poem>
La honte ne sied point à l’homme besogneux. »
 
C’est le pasteur de porcs qui l’a conduit, ma foi !
Mais j’ignore comment il se nomme et se classe. »
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/352]]==
<poem>
Il dit ; Antinoüs, gourmandant le porcher :
« Maître sot, pourquoi donc vers nous le dépêcher ?
Ne crains pas d’offenser à cet égard ma mère,
Ou l’un des serviteurs d’Ulysse le divin.
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/353]]==
<poem>
Mais un tel sentiment ne guide ton cœur vain ;
Jouir sans partager, voilà ce qu’il préfère. »
De piétons, de coursiers. Jupin darde-carreaux
Jeta parmi les miens la Fuite avilissante.
Nul n’osa résister à ce torrent de maux.
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/354]]==
<poem>
sister à ce torrent de maux.
Un grand nombre tomba sous l’épée incesssante,
Et le cachot retint ce qui resta vivant.
À te bailler ; ils font sans pitié ni pudeur
Présent du bien d’autrui, quoique chacun soit riche. »
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/355]]==
<poem>
 
L’ingénieux guerrier, quittant le jouvencel :
Télémaque gémit du paternel affront,
Mais, sans vouloir répandre un seul pleur d’allégeance,
Grave,
Grave, il branla la tête, en couvant sa vengeance.
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/356]]==
<poem>
Grave, il branla la tête, en couvant sa vengeance.
 
Or la reine, ayant su le scandale si prompt
Et je n’ai pu savoir la fin de ses déboires.
Ainsi que l’on regarde un céleste chanteur
Qui dans ses vers redit d’agréables histoires,d’agré
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/357]]==
<poem>
ables histoires,
En ne lassant jamais son fidèle auditeur,
Ainsi me charmait-il en mon recoin champêtre.
Mais un dernier détail, ne le néglige pas :
Si j’observe qu’en tout le pauvre est véridique,
Je
Je lui donne un chiton, un luxueux manteau. »
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/358]]==
<poem>
Je lui donne un chiton, un luxueux manteau. »
 
Le porcher diligent s’éloigna sans réplique,
Craint-il par trop quelqu’un, ou le respect humain
Enchaîne-t-il ses pieds ? au pauvre nuit sa honte. »
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/359]]==
<poem>
Pasteur Eumée, alors tu répliquas soudain :
« Il s’exprime en vrai sage, et, comme tel, ne monte,
Ceux-ci chantaient, dansaient, le soir étant venu.
</poem>
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/360]]==
 
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/361]]==
 
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/362]]==
 
==[[Page:Homère - Odyssée, traduction Séguier, Didot, 1896.djvu/363]]==
739 460

modifications