Différences entre versions de « Ainsi parlait Zarathoustra/Première partie/Le prologue de Zarathoustra »

Sombre est la nuit, sombres sont les voies de Zarathoustra. Viens, compagnon rigide et glacé ! Je te porte à l'endroit où je vais t'enterrer de mes mains."
 
===8.{{Option|Version audio|display:none;|[[Media:Ainsi_parlait_Zarathoustra,_prologue_8.ogg|Version audio]] [[Image:Speaker Icon.svg|20px]]}}===
===8.===
 
Quand Zarathoustra eut dit cela à son coeur, il chargea le cadavre sur ses épaules et se mit en route. Il n'avait pas encore fait cent pas qu'un homme se glissa auprès de lui et lui parla tout bas à l'oreille - et voici ! celui qui lui parlait était le bouffon de la tour.
1 092

modifications