Différences entre les versions de « Page:Flaubert - Bouvard et Pécuchet, éd. Conard, 1910.djvu/452 »

m
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 25 : Ligne 25 :
 
<br />
 
<br />
   
Bacon, homme étranger à toutes les sciences et dont toutes les idées fondamentales étalent fausses.
+
Bacon, homme étranger à toutes les sciences et dont toutes les idées fondamentales étaient fausses.
   
 
<div style="text-align:right">({{sc|De Maistre.}} ''Examen de la philosophie de Bacon'', t. I, p. 82.)</div>
 
<div style="text-align:right">({{sc|De Maistre.}} ''Examen de la philosophie de Bacon'', t. I, p. 82.)</div>
Ligne 32 : Ligne 32 :
 
''Gœthe :''
 
''Gœthe :''
   
La postérité, à laquelle Goethe a donné son œuvre à juger, fera ce qu’elle a à faire. Elle écrira sur ses tablettes d’airain : « Goethe, né à Francfort en 1749, mort à Weimar en 1832, grand écrivain, grand poète, grand artiste. »
+
La postérité, à laquelle Goethe a donné son œuvre à juger, fera ce qu’elle a à faire. Elle écrira sur ses tablettes d’airain :
  +
  +
« Goethe, né à Francfort en 1749, mort à Weimar en 1832, grand écrivain, grand poète, grand artiste. »
   
 
Et, lorsque les fanatiques de la forme pour la forme, de l’art pour l’art, de l’amour quand même et du matérialisme, viendront lui demander d’ajouter :
 
Et, lorsque les fanatiques de la forme pour la forme, de l’art pour l’art, de l’amour quand même et du matérialisme, viendront lui demander d’ajouter :
Ligne 39 : Ligne 41 :
   
 
<div style="text-align:right">{{sc|A. Dumas fils.}}</div>
 
<div style="text-align:right">{{sc|A. Dumas fils.}}</div>
<br />
 
   
 
23 juillet 1873.
 
23 juillet 1873.
107

modifications