Différences entre les versions de « Page:Flaubert - Bouvard et Pécuchet, éd. Conard, 1910.djvu/432 »

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
<section begin=F /><br />
 
<section begin=F /><br />
   
{{sc|Fièvre}}. Preuve de la force du sang. — Est causée par les prunes, [le melon, le soleil d’avril, etc.]
+
{{sc|Fièvre}}. Preuve de la force du sang. — Est causée par les prunes.
   
 
{{sc|Figaro (Le mariage de)}}. Encore une des causes de la Révolution !
 
{{sc|Figaro (Le mariage de)}}. Encore une des causes de la Révolution !
   
{{sc|Filles}}. Les jeunes filles : éviter pour elles tout espèce de livres. — Articuler ce mot timidement.
+
{{sc|Filles}}. Les jeunes filles : Éviter pour elles tout espèce de livres. — Articuler ce mot timidement.
   
 
{{sc|Femmes de chambre}}. Plus jolies que leurs maîtresses. — Connaissent tous leurs secrets et les trahissent. — Toujours déshonorées par le fils de la maison.
 
{{sc|Femmes de chambre}}. Plus jolies que leurs maîtresses. — Connaissent tous leurs secrets et les trahissent. — Toujours déshonorées par le fils de la maison.
107

modifications