Différences entre versions de « Page:Balzac - Une rue de Paris et son habitant, 1845.djvu/7 »

m (o)
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
<noinclude><big><big>{{centré|UNE RUE DE PARIS}}</big>
__NOEDITSECTION__
 
   
  +
{{centré|ET}}
   
  +
<big>{{centré|SON HABITANT}}</big>
__TOC__
 
   
  +
{{—}}
   
  +
</noinclude>'''{{centré|I}}'''
===<center>I</center>===
 
<center>PHYSIONOMIE DE LA RUE</center>
+
{{centré|PHYSIONOMIE DE LA RUE}}
   
   
Ligne 16 : Ligne 18 :
 
peu de maisons, ou les maisons ont tant de modestie, qu’on ne les aperçoit point ; l’oubli de la ville s’explique alors par le peu d’importance des propriétés.
 
peu de maisons, ou les maisons ont tant de modestie, qu’on ne les aperçoit point ; l’oubli de la ville s’explique alors par le peu d’importance des propriétés.
 
 
Un défaut de solidité dans le terrain explique cet état de choses. La rue est située sur un point si dangereux
+
Un défaut de solidité dans le terrain explique cet état de choses. La rue est située sur un point si dangereux des Catacombes, que naguère une certaine portion de la
des Catacombes, que naguère une certaine portion de la
 
69 710

modifications