Différences entre les versions de « Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Pavage »

m (Bot: Fixing redirects)
épaisse couche de boue ou de poussière. Les grandes voies des villes
gallo-romaines, pendant la période carlovingienne, conservèrent tant
bien que mallesmal les pavages antiques, mais les égouts s'obstruaient, les pavés
s'écrasaient, et ces voies ne formaient plus que des cloaques immondes.
Cependant, déjà au XII<sup>e</sup> siècle, on pavait
Utilisateur anonyme