Différences entre les versions de « David Strauss, sectateur et écrivain »

m
Bot: Fixing redirects
m (liens vers l'espace auteur)
m (Bot: Fixing redirects)
{{textquality|100%}}
<div class="text">
{{Titre|[[Considérations Inactuellesinactuelles|Première Considération Inactuelle]]
 
 
{{Refa|1}} La violente apostrophe de Hoelderlin, touchant la barbarie éternelle et irrémédiable des Allemands, se trouve dans ''Hyperion''. - N. d. T.
 
{{Refa|2}} [[Auteur:Johann Wolfgang von Goethe|Gœthe]], [[Faust I(Goethe)/Édition 1877|Faust]], [[Faust - Cabinet d’étude|scène du cabinet d’étude]]. — N. d. T.
 
{{Refa|3}} Nous supprimons ici quelques pages où Nietzsche donne des spécimens du style de David Strauss qui, traduits en français, perdraient toute espèce de saveur. — N. d. T.
313 808

modifications