Ouvrir le menu principal

Modifications

Aucun changement de taille, il y a 9 ans
m
Bot: Fixing redirects
::Je pense qu'il faut prendre rendez-vous, les gens refusent moins facilement quand ils sont en face à face que par courrier ou téléphone. Si rendez-vous il y a, il vaut mieux préparer préalablement un dossier qui : (1) définit ce que l'on veut exactement ; (2) argumente en tenant compte de la volonté politique actuelle (bibliothèsque européenne concurrente de Google, et on (le wikisource français mais aussi les autres wikisources européens) peut peut-être participer à cette bibliothèque européenne.
 
::Pour cela, je rajoute ce texte là [[Discours à l’occasion des rencontres de la culture|Discours du Président de la République Française - 2 mai 2005]] qui concerne la bibliothèque virtuel universelle. Voici quelques extraits : ''[..] Dans un monde qui semble ne réserver qu'une place sans cesse plus restreinte à tout ce qui ne concourt pas immédiatement à la recherche du profit, les cultures doivent aussi résister à la déferlante de produits standardisés. Nous devons défendre résolument la diversité des cultures dans le monde, car l'uniformisation serait, un danger immense. Pour cela, la vitalité de notre création constitue l'un de nos atouts les plus précieux.'' ce qui correspond aux objectifs de wikisource, non ? ''[..] Nous reconnaissons aussi que '''la culture ne peut pas être livrée au jeu du marché, pas plus qu'elle ne doit être inféodée à l'État'''. La concentration menace la diversité culturelle au même titre que la concurrence sauvage. Il est donc nécessaire et légitime que la puissance publique - c'est-à -dire nos États, c'est-à -dire aussi l'Europe - intervienne comme garante de la liberté d'expression et de la diversité culturelle.'' Là clairement, Chirac demande la diffusion la plus large possible de la diversité culturelle, donc des oeuvres contenues dans les bibliothèques. '' [...] Ainsi, dans le domaine de la propriété intellectuelle, nous avons réalisé une harmonisation européenne par le haut, qui consacre la conception la plus exigeante du droit d'auteur. Ensemble, nous devons maintenant aller plus loin pour mieux lutter notamment contre la piraterie.'' Wikisource respecte bien évidemment les droits d'auteur en ne prenant que des textes tombés dans le domaine public. ''[...] Là encore, le Traité constitutionnel permet un progrès décisif. Désormais, la diversité culturelle est élevée au rang des objectifs fondamentaux de l'Union.'' Là aussi, nous sommes en droite ligne des objectifs politques européens. ''[...] Grâce au Traité constitutionnel, le socle de l'Europe de la culture est donc solidement ancré dans l'affirmation des compétences respectives des États et de l'Union européenne. Sur cette base, celle-ci doit maintenant se doter d'une véritable ambition culturelle. L'adhésion des citoyens à son projet en sera sans aucun doute renforcée. '''Elle trouvera son propre champ d'action en encourageant ses cultures à dialoguer entre elles'''. C'est pour cela qu'elle doit avant tout se mobiliser.'' ''Nous pourrons ainsi faire davantage pour améliorer la circulation des oeuvres européennes. Celles-ci ne traversent pas suffisamment les frontières intérieures de l'Union. Dans chaque pays, les cultures des autres États-membres ne sont pas assez présentes.'' ce qui est également un des objectifs de Wikisource. '' C'est dans le même esprit que j'ai proposé une initiative afin de créer une bibliothèque virtuelle européenne. Il s'agit d'un enjeu essentiel pour que l'Europe occupe toute sa place dans la future géographie de la connaissance. Demain, ce qui ne sera pas numérisé et rendu accessible en ligne risque d'être tout simplement négligé, pour ne pas dire peut-être oublié. Or, notre continent a de grands atouts à faire valoir : non seulement la richesse des fonds de nos institutions patrimoniales, notamment nos bibliothèques, mais aussi le savoir-faire de nos entreprises dans le domaine de la numérisation et de l'indexation des fonds numérisés.
::''A nous de savoir mettre ces atouts en valeur en fédérant nos actions, et en les mettant en réseau pour les '''démultiplier'''. A nous de savoir aussi engager ensemble l'effort indispensable de recherche et de développement pour conforter notre maîtrise des enjeux technologiques, qui sont tout à fait essentiels. Le programme de développement d'un nouveau moteur de recherche franco-allemand, que nous avons lancé la semaine dernière avec le chancelier, va naturellement s'articuler étroitement avec ce projet. [...] A travers des initiatives comme celle-ci, l'Europe sera aux avant-postes du combat pour la diversité culturelle : c'est sa vocation profonde, et c'est un enjeu fondamental pour le monde d'aujourd'hui.''
::''De quoi s'agit-il concrètement ? De reconnaître que '''la culture n'est pas une marchandise''', qu'elle ne '''peut donc être abandonnée au jeu aveugle du marché'''. C'est la conviction qui nous anime dans la construction de l'Europe, mais transposée à la mondialisation.''
313 808

modifications