« Page:Rousseau - La Monongahéla, 1890.djvu/33 » : différence entre les versions

mAucun résumé des modifications
Balise : Validée
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
<section begin="s1"/>donne la permission d’y passer la soirée et je vous
<section begin="s1" />donne la permission d’y passer la soirée et je vous
recommande en outre de bien vous amuser, car demain
recommande en outre de bien vous amuser, car demain
nous appareillons.
nous appareillons.


Ligne 6 : Ligne 6 :
de leur chef avec la joie et la célérité d’écoliers en vacance.
de leur chef avec la joie et la célérité d’écoliers en vacance.


<section end="s1"/>
<section end="s1" />
<section begin="s2"/><nowiki/>
<section begin="s2" /><nowiki/>


{{T3|Une soirée chez le gouverneur.|III}}
{{T3|Une soirée chez le gouverneur.|III}}
Ligne 19 : Ligne 19 :
dont madame de Vaudreuil faisait les honneurs avec
dont madame de Vaudreuil faisait les honneurs avec
une grâce parfaite. « Femme supérieure par les dons
une grâce parfaite. « Femme supérieure par les dons
de l’esprit, l’homme de la famille qui soutenait son mari dans ses doutes et ses inquiétudes, » dit Ferland. C’était M. de Ramesay, gouverneur de Montréal, descendu à Québec pour obtenir l’autorisation
de l’esprit, l’homme de la famille qui soutenait son mari dans ses doutes et ses inquiétudes, » dit Ferland. C’était {{M.|{{lié|de Ramesay}}}}, gouverneur de Montréal, descendu à Québec pour obtenir l’autorisation
<section end="s2"/>
<section end="s2" />