« Page:Henry - Lexique étymologique du breton moderne.djvu/236 » : différence entre les versions

m
aucun résumé de modification
Aucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 13 : Ligne 13 :
'''Merl''', s. m., engrais de rivage, cf. {{abréviation|cymr.|cymrique}} marl (empr. ag.). Empr. fr. (picard merle) < bas-lat. margila<ref>D’où al. ''mergel'', ag. ''marl'', fr. ''marle'' > ''marne''.</ref>, lui-même d’un gaul. marga.
'''Merl''', s. m., engrais de rivage, cf. {{abréviation|cymr.|cymrique}} marl (empr. ag.). Empr. fr. (picard merle) < bas-lat. margila<ref>D’où al. ''mergel'', ag. ''marl'', fr. ''marle'' > ''marne''.</ref>, lui-même d’un gaul. marga.


'''Mern''' (V., C), s. f., dîner : variante de méren.
'''Mern''' (V., C), s. f., dîner : variante de ''méren''.


'''Merrad''', adv., apparemment : la variante ''merc’had'' (V.) semble indiquer un rapport avec ''merzout'' (cf. ''armerc’h'') ; mais, d’autre part, la forme ''mohad'' (V.) pour ''morhad'' est difficile à séparer de la locution ''moarvad'' (L., C), abrégée de ''mé oar oâd'' « je sais bien ». Série de confusions peu claires dues à l’étymologie populaire. — Loth.
'''Merrad''', adv., apparemment : la variante merchad (V.) semble indiquer
un rapport avec merzout (cf. armerc’h) ; mais, d’autre part, la forme
mohad (V.) pour morhad est difficile à séparer de la locution moarvad
(L., C), abrégée de mé oar oâd « je sais bien ». Série de confusions peu
claires dues à l’étymologie populaire. — Loth.


'''Mervel''', vb., mourir : dér. de marc > marô.
'''Mervel''', vb., mourir : dér. de ''marv'' > ''marô''.


'''Merveṅt''', s. m., vent de sud-ouest : exactement « le grand vent » (d’Arb.),
'''Merveṅt''', s. m., vent de sud-ouest : exactement « le grand vent » (d’Arb.),
1 001

modifications