Différences entre les versions de « Page:Condorcet - Œuvres, Didot, 1847, volume 4.djvu/568 »

→‎Page non corrigée : Page créée avec « il avait encouragé le commerce maritime, fortunées compagnies, il devint, dans tous les écrits, le modèle des grands ministres. Cependant les sciences politiques firent partout des progrès : on cherchait à les appuyer sur des principes généraux et fixes, on en trouva quelques-uns. On observa dans l’administration de Colbert un grand nombre de défauts ; mais on avait besoin d’offrir un autre objet à l'admiration publique, et on choisit Sully : le choi...
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « il avait encouragé le commerce maritime, fortunées compagnies, il devint, dans tous les écrits, le modèle des grands ministres. Cependant les sciences politiques firent partout des progrès : on cherchait à les appuyer sur des principes généraux et fixes, on en trouva quelques-uns. On observa dans l’administration de Colbert un grand nombre de défauts ; mais on avait besoin d’offrir un autre objet à l'admiration publique, et on choisit Sully : le choi...)
 
(Aucune différence)